Mon chien n’arrête pas de me lécher : pourquoi et comment lui apprendre à ne pas le faire tout le temps ?

chien me leche tout le temps
Mon chien n’arrête pas de me lécher : pourquoi et comment lui apprendre à ne pas le faire tout le temps ?
2.5 (50%) 2 votes

Dès que votre chien arrive pour quémander votre attention, il trouve bon de vous lécher. Certains ne seront pas forcément dérangés par ce contact quand d’autres y verront un manque d’hygiène et une importante gêne.

Comment tout d’abord comprendre la raison de cette prise de contact et surtout comment faire pour que votre chien perde cette habitude, qui, selon vous, est devenue mauvaise, désagréable voire carrément contraignante au quotidien.

En effet, tout comportement peut se tolérer, bon ou mauvais, mais dès lors qu’il entre dans un processus extrême, systématique et parfois même ingérable, il est important d’intervenir.

max-le-chien

Salut, je suis Max !
Aujourd’hui, je peux t’aider à
> Economiser jusqu’à 60% sur ton assurance
> Parler à un éducateur canin professionnel
> Dresser ton chien en seulement 15 minutes par jour

Pourquoi mon chien n’arrête pas de me lécher ?

Tout d’abord, même s’il devient excessif et donc désagréable, le léchage est initialement un comportement naturel chez le chien. Davantage observé chez le chiot et étant plutôt rattaché à une période et des attitudes juvéniles, le chien adulte peut quant à lui adopter ce comportement également.

– Mon chien me lèche car je lui ai appris à le faire

Les chiens apprennent par conditionnement, c’est à dire qu’ils vont être réceptifs à la répétition d’un schéma d’action. Qui dit répétition dit renforcement et donc validation. Et parfois, inconsciemment, on renforce et donc valide des répétitions de schémas d’action qui, in fine, ne vont pas dans notre sens.

Le chien étant un animal opportuniste, il ira toujours vers ce qui lui a permis d’obtenir satisfaction. Et pour le chien, un simple regard, un simple contact, une simple interaction sociale (même si vous la considérez comme « négative » de votre point de vue) sera une forme de satisfaction, de récompense et donc de validation pour votre chien.

Ainsi, si systématiquement lorsque votre chien vient vous lécher vous lui portez une attention particulière (même si c’est pour le « gronder »), vous validez alors ce comportement et votre chien le réitérera pour, une nouvelle fois, obtenir votre attention.

Votre chien comprend alors que le léchage de son maître lui permet d’obtenir toute son attention, car, encore une fois même si c’est pour le « gronder », vous le regardez, vous lui parlez et vous le touchez.

– Mon chien me lèche par mimétisme

Lorsqu’il était encore avec sa mère et sa fratrie, le chiot a pu apprendre par mimétisme que le léchage était signe d’apaisement. En effet, sa mère, pour le nettoyer et le rassurer, a pris l’habitude de le lécher.

Le chien apprenant aussi par imitation et même par facilitation sociale, pourrait alors reproduire ce comportement que sa mère avait envers lui qu’il considère comme apaisant.

– Mon chien me lèche par appétit

De même que l’apprentissage par mimétisme et imitation, le chiot peut également se souvenir que lorsqu’il était encore avec sa mère, il lui suffisait de la lécher pour que cette dernière comprenne qu’il avait faim et donc le nourrisse.

Même si cette raison de léchage peut être assez rare, elle peut tout de même être présente et votre chiot peut reproduire ce comportement dans l’espoir d’être nourri.

– Mon chien me lèche pour se détendre/s’apaiser

De manière générale, vous l’aurez compris, le fait de lécher est un comportement chez le chiot qui lui confère une certaine sérénité et un certain apaisement : soit il obtient l’attention de son maître, soit il reproduit un comportement maternel qui le rassurait.

Ainsi, le fait de lécher son maître peut signifier apaiser une situation chez le chiot ou le chien.

En plus de vouloir apaiser une situation, le léchage peut également permettre au chiot ou au chien de s’apaiser lui même lorsqu’il se trouve dans une situation stressante.
Toutefois, ce comportement, dans le cas d’un stress, sera souvent accompagné d’autres « symptômes » pouvant mettre sur la piste d’un état anxiogène.

Comment faire pour que mon chien arrête de me lécher tout le temps ?

Conseil n°1 : Accepter les léchages occasionnels

Comme évoqué précédemment, les léchages, s’ils ne sont pas excessifs, ne sont en rien anormaux et peuvent tout à fait être présents. Toutefois, vous pouvez très légitimement ne pas souhaiter que votre chien adopte ce genre de comportement, et donc suivre les conseils qui suivent.

Conseil n°2 : Ignorer les léchages

Si votre chien vous lèche sans arrêt pour attirer votre attention, vous verrez rapidement un changement de son comportement si vous commencez à l’ignorer complètement lorsqu’il agit de la sorte.

Ignorer son chien c’est : ne pas le regarder, ne pas le toucher ne pas lui parler.

Si vous parvenez à complètement l’ignorer, en tournant la tête et en ne lui parlant pas, vous constaterez rapidement que s’il arrête c’est qu’il souhaitait simplement rentrer en contact avec vous.

Dans de nombreux cas, les chiens que l’on ignore (du jour au lendemain) trouvent d’autres moyens d’attirer l’attention de leurs maîtres ! A vous d’être donc cohérent et de systématiquement ignorer. Toutefois, je vous recommande surtout de suivre le conseil suivant :

Conseil n°3 : Être à l’initiative des contacts

Le fait d’ignorer son chien lorsqu’il vient quémander de l’attention n’est pas valable uniquement pour les léchages, c’est valable pour toutes les autres formes de demandes d’attention, que ce soit en aboyant, en pleurant, en sautant, en mordillant, etc.

Le but ici est de faire comprendre, à terme, à votre chien que c’est vous qui décidez du début et de la fin de chaque activité et interaction qu’il a avec vous.

Et puisque l’interruption d’un contact social (voix, regard, toucher) sera la pire « punition » pour votre chien, il comprendra rapidement que c’est en renonçant qu’il gagnera. En effet, dès qu’il stoppe sa demande et renonce à prendre contact avec vous, à ce moment là : appelez-le pour lui signifier qu’il peut venir prendre contact avec vous.

Votre chien comprend ici que lorsqu’il quémande de l’attention : il ne l’obtient pas, alors que lorsqu’il renonce, il l’obtient. Vous mettez alors en place un nouveau schéma d’action.

Conseil n°4 : Avoir une attitude cohérente

Ce conseil est très important, la bonne attitude du maître, mais aussi de tous les membres de la famille est primordiale !

Et lorsque je dis « bonne attitude » je veux bien entendu parler de cohérence car il ne s’agit pas de faire tourner votre chien en bourrique. Si vous souhaitez réellement faire disparaitre ce comportement chez votre chien, alors ignorez et/ou interdisez systématiquement tous les léchages de votre chien.

Il ne pourra clairement pas comprendre si parfois ils sont acceptés et d’autres non. D’où l’importance d’initier toujours les contacts en tant que maître pour ne pas avoir à tolérer ou non une demande d’attention de la part de son chien.

Petit aparté : si votre chien est sans cesse en demande d’attention, que ce soit par du léchage excessif ou par un autre biais, posez-vous aussi des questions : pourquoi est-il toujours en demande d’attention, est-il suffisamment dépensé, a-t-on une attitude cohérente avec tous les membres du groupe social, etc.

Conseil n°5 : Anticiper le comportement

Ce conseil s’applique notamment aux chiens qui vont adopter un comportement de léchage à certains moments bien précis.

Identifiez ces moments précis et proposez, juste avant, une activité à votre chien comme un jouet d’occupation, un jeu de pistage avec un lancé de friandises dans le salon, etc.

Conseil n°6 : Détourner vers un autre comportement

Vous pouvez également utiliser l’obéissance de votre chien pour lui demander une indication comme « au panier » ou « stop » ou encore « tu laisses » lorsqu’il commence à vous lécher.

Pour que cela fonctionne, vous devez avoir appris positivement et fermement ces indications à votre chien sans stimulation, avec la bonne technique adaptée à son rythme d’apprentissage et surtout avec une attitude et une dynamique positive.

Conseil n°7 : Consulter un professionnel

Enfin, si malgré tous ces conseils votre chien continue d’adopter ce comportement de léchage excessif, faites appel à un professionnel en consultant votre vétérinaire à l’occasion et/ou en faisant appel à un professionnel du comportement canin pour qu’il s’adapte à votre situation, à vous mais aussi et surtout à votre chien.

Conseil bonus : Lavez-vous les mains (ou les parties de votre corps que votre chien lèche systématiquement) avec un produit à base de citron, les chiens ne sont pas très fan de cette substance et ne lécheront plus la zone imprégnée de produit à base de citron.

Eduquer son chien c’est bien, mais avez-vous aussi pensé à sa protection au quotidien ? Pour ça, je vous recommande vivement de vous pencher sur une assurance canine. Je vous conseille d’utiliser ce comparateur d’assurances pour chiens afin de trouver la meilleur offre.

==============

Article rédigé par Clémentine, de Nature de Chien.
Découvrez la méthode complète développée par Clémentine et son équipe pour vous aider à éduquer votre chien de chez vous, simplement, et en suivant des méthodes adaptées pour votre chien : cliquez ici !

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour ton chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.