Comment apprendre à mon chien à aller chercher ?

chien va chercher
Comment apprendre à mon chien à aller chercher ?
5 (100%) 1 vote

Vous rêvez de pouvoir jouer à la balle avec votre chien mais malheureusement ce dernier n’est absolument pas intéressé par ce jeu ou tout simplement vous n’arrivez pas à ce qu’il vous rende la balle ou peut être préférez-vous attendre de savoir comment jouer pour lui proposer cette activité.

Voyons alors comment faire pour éduquer votre chien sur ce point et lui apprendre à aller chercher, comment comprendre le fonctionnement du chien pendant le jeu et surtout quelle attitude vous devez adopter.

max-le-chien

Salut, je suis Max !
Aujourd’hui, je peux t’aider à
> Economiser jusqu’à 60% sur ton assurance
> Parler à un éducateur canin professionnel
> Dresser ton chien en seulement 15 minutes par jour

Aller chercher une balle : est-ce une bonne idée ?

Les jeux de lancés sont un peu le « cliché » du jeu canin. Dans les films, on admire souvent la complicité d’un maître et son chien sur la plage où le maître s’amuse et lancer une balle à son chien pour qu’il lui rapporte.

De plus, le jeu de lancé est souvent proposé aux chiens tout simplement parce que leurs maîtres n’ont pas spécialement d’autres idées de jeux.

Toutefois, est-ce vraiment un bon jeu à proposer à son chien ? C’est ce que nous allons voir :

Le jeu de lancé est un jeu « typique » puisqu’il répond naturellement à l’instinct de poursuite du chien. Souvent, c’est un jeu qui ne s’apprend pas car le chien va naturellement poursuivre un objet en mouvement, le considérant comme une proie. De plus, il permet de dépenser physiquement son chien, ce qui n’est pas négligeable.

Cependant, est-ce un jeu éducatif ? Non. Lorsqu’on lance une balle à un chien pour qu’il nous la rapporte, nous n’apprenons rien du tout au chien et parfois même, nous renforçons ce que l’on considère en tant qu’humain comme étant un mauvais comportement.

Je m’explique : le chien ayant un instinct de poursuite et de prédation plus ou moins développé selon les races, il faudra veiller à ne pas proposer ce jeu à n’importe quel chien ou du moins pas de n’importe quelle manière.

En effet, les chiens de chasse (Jack Russel par exemple) ou encore les chiens de type primitif (Husky, Malamute, etc.) n’ont pas vraiment besoin que l’on renforce leurs instincts de poursuite et de prédation, ils sont déjà suffisamment ancrés pour certains et parfois même, ils nous empêchent de pouvoir obtenir une attention et un rappel immédiat en balade par exemple.

Comment rendre les jeux de lancés éducatifs ?

Pour transformer le jeu de lancé en jeu éducatif (qui va donc permettre d’apprendre au chien quelque chose) il faut tout simplement cadrer et complexifier le jeu.

Par exemple, on demandera à son chien une indication de statique et d’attente (pas bougé) que l’on renforcera abondamment pour ensuite lui proposer d’aller chercher la balle, mais seulement une fois que celle-ci est lancée.

Qu’est ce que cela apprend alors au chien ? Et bien que s’il est calme et obéissant, il peut obtenir ce qu’il veut, à savoir aller chercher sa balle. Mais surtout, on apprend au chien à attendre notre commandement avant d’aller poursuivre sa « proie ».

De plus, jouer à un jeu de lancé de manière contrôlée a deux avantages supplémentaires contrairement au jeu de lancé « classique » :

  • il permet, en plus de dépenser le chien physiquement, de le dépenser mentalement (puisqu’on renforce l’obéissance)
  • et surtout de  le dépenser de manière olfactive (puisque le chien va devoir s’aider de son odorat pour retrouver la balle lancée).

Pour résumer ce point :

Les avantages du jeu de lancé :

  • Il dépense le chien physiquement
  • S’il est contrôlé, il dépense le chien mentalement et de manière olfactive
  • S’il est contrôlé, ce jeu renforce la relation maître/chien
  • S’il est contrôlé, il permet de renforcer l’obéissance du chien

Les inconvénients du jeu de lancé :

  • Le fait de lancer simplement une balle pour qu’un chien aille la chercher n’est pas éducatif et ne sert à rien si ce n’est faire courir son chien
  • S’il n’est pas contrôlé, il renforce les instincts naturels de poursuite du chien
  • S’il n’est pas contrôlé, on apprend au chien que le « plaisir » est loin du maître

Ainsi, vous savez désormais pourquoi il n’est pas toujours conseillé de jouer aux jeux de lancés avec son chien mais surtout comment faire pour transformer ce jeu (pouvant renforcer de mauvais comportements) en jeu ludique ET éducatif.

Apprendre à son chien à aller chercher

Passons maintenant à l’apprentissage des indications nécessaires à ce jeu. Les mots importent peu, tant que vous choisissez toujours les mêmes pour chaque indications, ici on choisira : « va chercher », « chopes », « apportes » et « donnes » qui sont des exemples d’indications.

Certains chiens iront chercher la balle naturellement mais ne la ramèneront pas, quand d’autres ne comprendront tout simplement pas ce que l’on attend d’eux. Voyons comment procéder pour ces deux types de situations :

  • Avoir une attitude de jeu cohérente

Avant toute chose, un point sur l’attitude à adopter lorsque l’on joue avec son chien : Il ne suffit pas de lancer une balle, attendre les bras croisés, puis relancer, puis attendre, puis relancer… Cela ne conviendra absolument pas à votre chien, et d’ailleurs s’il n’est pas très motivé pour jouer c’est sûrement parce que l’attitude du maître n’est pas suffisamment enthousiaste.

Lorsque l’on joue avec son chien, on ne doit pas avoir peur du ridicule et vraiment se donner à fond pour que ce moment soit synonyme de plaisir. Alors n’hésitez pas : courbez-vous, parlez avec une voix aiguë, courrez, etc.

De plus, (et c’est sûrement là le point le plus important) le fait d’avoir une attitude très enjouée, très dynamique, très enthousiaste permettra au chien de bien comprendre, à travers votre attitude, lorsque le jeu sera terminé puisque vous aurez une attitude neutre, le dos bien droit et une voix plus calme.

Et pour terminer, sachez que vous devez toujours être à l’initiative du début et de la fin du jeu. C’est très important que votre chien comprenne que vous contrôlez cette activité de A à Z pour ne pas vous laisser déborder par la suite.

  • Apprendre à mon chien à aller chercher et ramener un jouet

Tout d’abord, on commencera par apprendre au chien à choper le jouet et ensuite on lui apprendra à aller le chercher à distance.

Apprendre le « chopes » à son chien :

Pour se faire, restez à côté de votre chien, munissez-vous d’un jouet (logique) et de friandises. Essayez dans un premier temps d’agiter le jouet (en faisant des mouvements au sol de gauche à droite) et en disant « chopes, chopes, chopes » à votre chien avec une voix très enthousiaste et différente de d’habitude.

Dès que votre chien a chopé le jouet dites « ouiiiii ». Nous verrons juste après comment apprendre à votre chien à relâcher.

En revanche, si votre chien n’a absolument pas envie de choper le jouet, c’est soit parce que cela ne l’intéresse vraiment pas et clairement on ne va pas forcer un chien à jouer, soit tout simplement parce qu’il n’apprécie pas le jouet, essayez donc avec d’autres sortes de jouets.

Apprendre le « donnes » à son chien :

Ensuite, pour apprendre à votre chien à donner son jouet, servez-vous des friandises préalablement préparées.

Deux techniques pour apprendre le « donnes » à son chien (qui peuvent tout à fait être cumulées) :

  • > Sans jouet au départ, créez une association positive « donnes » = friandise. Dites alors « donnes » et donnez immédiatement une friandise à votre chien. Ainsi, avec la répétition de cet exercice, il comprendra que lorsque vous dites « donnes », il a une friandise. Lorsqu’il aura son jouet dans la gueule et que vous direz « donnes » il renoncera alors à son jouet pour avoir une friandise.
  • > Avec le jouet cette fois ci, on va faire l’exercice du « ON/OFF » qui va permettre de travailler le « donnes » à travers le renforcement des auto-contrôles du chien. Cet exercice ne pourra être proposé en revanche qu’aux chiens qui apprécient ou ont appris à choper.

Pour jouer au « ON/OFF » il faut tout d’abord que vous incitiez votre chien à choper le jouet (corde à noeud recommandée) en ayant une posture très courbée d’invitation au jeu et en ayant une voix très enthousiaste et enjouée.

Une fois que le chien a attrapé le jouet, continuez d’avoir cette même attitude et, tout en gardant le jouet dans les mains, faites des mouvements de gauche à droite le plus près du sol possible.

Après quelques secondes (n’attendez pas que votre chien s’excite de trop, mais laissez-le quand même profité de son opportunité de pouvoir tirailler) redressez-vous, soyez droit comme un i et essayez de rester le plus immobile possible, les bras le long du corps sans tirer sur le jouet (uniquement le chien tire à se moment là).

D’une voix ferme, dites « donnes » (ou n’importe quelle indication que vous aurez choisi tant que c’est toujours la même). Soyez sûr de vous et répétez l’indication si votre chien insiste.

Ici, la bonne différence, claire et immédiate, entre vos deux attitudes sera essentielle et participera à la réussite de l’exercice.

Votre chien finit par lâcher ? Alors récompensez-le, attendez qu’il se calme (quitte à lui demander un assis) et reprenez l’exercice du début. S’il ne lâche pas, soyez encore plus ferme et/ou troquer avec un jouet d’une même valeur ou une friandise.

Apprendre le « va chercher » à son chien :

L’indication « va chercher » est clairement assimilée à une indication de pistage. Et pour se faire on commencera d’abord par mettre son chien en position « pas bougé » puis, on viendra lancer la balle mais pas très loin du chien.

On augmentera la distance au fil du temps, le plus progressivement possible pour respecter le rythme d’apprentissage du chien et pour ne pas complexifier l’exercice trop rapidement.

Ensuite, on l’incitera à aller chercher avec cette même indication tout en pointant la balle du doigt. En effet, il a été prouvé que les chiens étaient très réceptifs au pointage, alors profitons-en pour cet exercice.

Si l’exercice semble trop compliqué pour le chien, on peut faire de même avec des friandises (le chien sera peut être plus enclin à chercher des friandises que son jouet) et en même temps qu’il « cherche » on lui indique ce mot pour qu’il l’assimile à son action en cours.

Bien entendu, dès lors que votre chien a « trouvé » ce qu’il cherchait : on le récompense chaudement.

Si votre chien n’arrive pas à trouver le jouet ou les friandises, n’hésitez pas à l’accompagner pour faciliter l’exercice.

Apprendre le « apportes » à son chien :

Ensuite, une fois que toutes les indications précédentes sont acquises, le « apportes » sera très certainement acquis également, sans que vous ayez eu besoin de le travailler spécialement.

Toutefois, pour apprendre à votre chien à apporter, il faut lui donner envie de le faire en étant toujours dans une attitude enjouée. Si vous lui demandez d’apporter avec un ton ferme et une posture droite, votre chien préfèrera garder son jouet et surtout rester le plus loin possible de vous.

Enfin, si votre chien vous regarde, vous entend, mais ne vous rapporte tout simplement pas le jouet, faites mine de partir et d’arrêter le jeu. En adoptant cette attitude, il y a de très fortes chances pour que votre chien vienne vers vous pour vous rapporter son jouet et continuer la séance de jeu.

L’info bonus importante : ne terminez jamais une séance de jeu sur une trop grande excitation, un refus de rapporter le jouet ou un échec de manière générale. La séance doit être initiée et conclue par vous, lorsque vous l’avez décidé. Enfin, avant de terminer complètement le jeu, appelez votre chien et donnez-lui une friandise tout en lui disant « c’est fini ».

Eduquer son chien c’est bien, mais avez-vous aussi pensé à sa protection au quotidien ? Pour ça, je vous recommande vivement de vous pencher sur une assurance canine. Je vous conseille d’utiliser ce comparateur d’assurances pour chiens afin de trouver la meilleur offre.

==============

Article rédigé par Clémentine, de Nature de Chien.
Découvrez la méthode complète développée par Clémentine et son équipe pour vous aider à éduquer votre chien de chez vous, simplement, et en suivant des méthodes adaptées pour votre chien : cliquez ici !

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour ton chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.