Comment apprendre à mon chien à aller au panier / au lit ?

panier-pour-chien
Comment apprendre à mon chien à aller au panier / au lit ?
3.7 (73.33%) 9 votes

Apprendre à son chien à aller au panier est l’une des indications qui, à mon sens, fait partie des plus importantes et devrait être acquise au même titre que le rappel par exemple, dès le plus jeune âge du chien.

Dans cet article, je vous détaille les méthodes que j’utilise pour enseigner cela à votre chien via quelques astuces qui devraient vous plaire 🙂

max-le-chien

Salut, je suis Max !
Aujourd’hui, je peux t’aider à
> Economiser jusqu’à 60% sur ton assurance
> Parler à un éducateur canin professionnel
> Dresser ton chien en seulement 15 minutes par jour

Le panier du chien : un outil indispensable

Le panier d’un chien est indispensable, tout comme l’est par exemple une chambre pour un enfant. Sans vouloir faire trop d’anthropomorphisme, car il est bien entendu évident qu’un chien n’est pas un enfant, votre chien est tout de même un être vivant à part entière qui a le droit à son espace.

Ainsi, lorsque vous avez un chien, même si vous acceptez qu’il dorme dans votre lit ou qu’il monte sur le canapé, vous devez tout de même lui proposer un coin à lui.

De plus, vous devez, non seulement lui proposer un espace à lui, mais surtout lui apprendre à y aller lorsque vous lui demandez.

Pourquoi apprendre à son chien à aller au panier ?

Apprendre à son chien à aller au panier, de manière respectueuse et adaptée, est essentiel pour plusieurs raisons, voici celles qui, selon moi, sont les plus évidentes :

  • Apprendre à son chien à aller au panier sur demande c’est, de fait, apprendre à son chien à se calmer et à retourner dans sa zone refuge (son panier) lorsque cela vous semble nécessaire.
  • Cette indication vous servira au quotidien, notamment pour demander un retour au calme à votre chien, lorsque des invités arrivent par exemple, ou tout autres moments forts en excitation pour votre chien.
  • Demander à son chien d’aller dans son panier c’est également commencer/continuer l’apprentissage de la solitude mais aussi éviter l’hyper attachement au maître. L’indication « au panier » sera en effet très utile pour les chiens qui ont tendance à suivre leur maître partout et à mal gérer leur absence.
  • Si le panier est bel et bien associé à un endroit refuge et sécurisant pour votre chien, cette indication lui permettra alors de s’apaiser et de se rassurer lors d’éventuelles situations anxiogènes pour lui.
  • Si vous avez l’habitude de dormir avec votre chien par exemple ou bien de lui demander de monter sur le canapé lorsque vous regardez la télévision, il est important de pouvoir – aussi – lui demander de respecter votre espace en allant dans celui qui lui est dédié.

Quel panier et où le placer pour un apprentissage réussi ?

Il ne suffit pas de déposer une serviette au sol, en plein milieu du garage, pour considérer que son chien à sa place au sein de la maison.

En effet, tout d’abord le panier de votre chien doit être confortable, tout simplement pour qu’il ne préfère pas le confort de votre canapé par exemple.

A titre personnel, mes chiens adorent les paniers avec des rebords, j’ai constaté qu’ils y allaient bien plus facilement que sur des plaids ou autres paniers, même moelleux, mais sans rebords.

Pour les chiens très anxieux ou très agités, vous pouvez également leur proposer des niches d’intérieur car le fait d’être protégé par un toit et des côtés les rassure.

Mais là encore, à vous de connaître votre chien et savoir quel type de panier lui conviendra le mieux.

Ensuite, la place de votre chien doit toujours se trouver dans la pièce maîtresse de votre maison, votre pièce à vivre, là où vous passez le plus de temps.

L’idéal étant de placer le panier dans un coin de la pièce à vivre (souvent le salon). Pourquoi dans un coin ? Tout simplement pour que votre chien ne soit pas placé dans un endroit « stratégique » de la maison, où il pourrait gérer et observer tous les allers et venues des membres du groupe social.

Puis, le panier de votre toutou doit être dans un coin calme du salon, également pour, qu’une fois dans son panier, votre chien ne soit pas systématiquement dérangé par des passages réguliers des membres de la famille, à côté d’une porte ou sous un escalier très fréquenté pendant la journée par exemple.

Comment apprendre à son chien à aller au panier ?

Avant même de commencer l’apprentissage de l’indication « au panier », voici quelques points à anticiper et respecter avant de se lancer dans l’apprentissage :

  • Choisissez un moment calme pour l’apprentissage, où il y a peu de distractions chez vous. N’attendez pas que votre chien doit très excité pour commencer l’apprentissage car vous ne serez pas dans une démarche de réussite.
  • Proposez des séances de travail de l’indication « au panier » courtes, mais répétées régulièrement. En effet, ne faites pas durer une séance plus de 10 ou 15 minutes, faites des séances très courtes au début (quelques minutes) pour ensuite pouvoir augmenter progressivement, la durée, la difficulté et les distractions lors des séances.
  • Soyez toujours initiateur du début mais aussi de la fin de la séance, n’attendez pas que votre chien en ait marre. D’où l’intérêt de faire des séances courtes mais répétées régulièrement. Le but ici est d’amener votre chien à apprécier réellement les séances de travail afin qu’il ne voit pas l’éducation et l’apprentissage comme des punitions.
  • Favorisez l’éducation positive pour cet apprentissage : renforcez et récompensez les bons comportements de votre chien. Ne sanctionnez pas verbalement ou physiquement votre chien s’il n’y arrive pas : facilitez l’exercice si c’est le cas et/ou ignorez et ne donnez pas de récompense à votre chien s’il ne répond pas à votre demande. En clair, ici la seule « punition » que l’on infligera au chien s’il ne parvient pas à vous obéir, c’est le fait qu’il ne soit pas récompensé. Il cherchera donc naturellement à proposer un comportement qui lui permet d’obtenir la récompense.
  • En parlant de récompense, choisissez une récompense que votre chien aime particulièrement pour le motiver lors des séances de travail. N’utilisez pas ses croquettes ou un jouet qu’il a toujours l’habitude d’avoir, choisissez plutôt quelque chose qui sort de l’ordinaire pour que la récompense ait une réelle valeur aux yeux de votre toutou.
  • Ne cherchez pas à enlever les récompenses trop rapidement. C’est uniquement une fois que le comportement est complètement acquis que vous pourrez commencer à diminuer les récompenses. Mais attention, vous devrez toujours garder ne serait-ce qu’une récompense verbale pour toujours renforcer les bonnes actions de votre chien.

Si vous souhaitez aller plus loin en utilisant une méthode efficace et reconnue afin d’éduquer votre chien à moindre coût, je vous conseille de jeter un oeil à la méthode “Dresser son chien en 15 minutes par jour”.

5 étapes simples pour apprendre à son chien à aller au panier

Etape 1 : A l’aide de la récompense que vous aurez choisi (friandise, jouet, etc.), accompagnez votre chien jusqu’à son panier. Ici on utilise finalement la récompense comme un leurre que l’on donne au chien uniquement lorsqu’il a ses 4 pattes dans le panier.

Indiquez « au panier » à votre chien lorsque vous lui donnez sa récompense, une fois qu’il est dans son panier.

Etape 2 : Une fois qu’il est dans son panier, dispersez des friandises dans le panier pour qu’il associe cette place à quelque chose de positif et qu’il ait envie d’y rester.

Répétez ces deux premières étapes de plus souvent possible, jusqu’à ce que votre chien se rende dans son panier systématiquement.

Etape 3 : Jusqu’alors, vous accompagniez toujours votre chien à son panier pour qu’il s’y rende. Désormais, restez immobile à 1 mètre du panier par exemple et indiquez lui « au panier ».

N’hésitez pas à associer une gestuelle à votre indication verbale comme un bras tendu vers le panier par exemple. Il a été prouvé que les chiens étaient plutôt respectifs au pointage, profitez-en pour favoriser la réussite de l’apprentissage !

Si vous voyez que votre chien ne « comprend » pas, vous pouvez réitérez votre commande 1 ou 2 fois et/ou facilitez en l’accompagnant.

Si vous êtes obligé de faciliter l’exercice, c’est finalement parce que les 2 premières étapes n’ont pas été suffisamment renforcées. N’hésitez pas à reprendre ces 2 premières étapes pour les renforcer davantage.

Etape 4 : Une fois l’étape 3 acquise, c’est à dire que votre chien sait aller au panier sans que vous ayez besoin de l’accompagner complètement, vous pouvez vous éloigner de plus en plus du panier.

Restez donc immobile, et demandez à votre chien d’aller au panier. N’oubliez jamais de renforcer en récompensant votre chien de sa bonne action.

Puis, vous pouvez compliquer davantage en lui demandant par exemple d’aller dans son panier (qui se trouve dans le salon, admettons) alors que vous êtes dans une pièce différente. Ainsi, votre chien devra changer de pièce, aller dans son panier sans vous avoir dans son champ de vision.

Etape 5 : L’étape ultime sera de lui demander d’aller dans son panier lorsqu’il y a des distractions : invités qui arrivent, enfants qui jouent, membre de la famille qui prépare à manger, etc.

Cette étape sera réussie uniquement si toutes les étapes précédentes sont acquises à 100%. Soyez donc patient et ne cherchez pas à aller trop vite au risque de vous enfermer dans un cercle vicieux et donc dans un échec systématique.

Eduquer son chien c’est bien, mais avez-vous aussi pensé à sa protection au quotidien ? Pour ça, je vous recommande vivement de vous pencher sur une assurance canine. Je vous conseille d’utiliser ce comparateur d’assurances pour chiens afin de trouver la meilleur offre.

==============

Article rédigé par Clémentine Turgot, éducatrice canin.

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour ton chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.