Comment apprendre à son chien le « touche » ?

apprendre le touche a son chien
Comment apprendre à son chien le « touche » ?
3.7 (73.33%) 9 votes

Vous souhaitez apprendre l’indication « touche » à votre chien mais vous ne savez pas comment procéder pour y parvenir ?

A la suite de la lecture de cet article, vous connaitrez deux techniques simples et rapides pour apprendre le « touche » à votre chien.

max-le-chien

Salut, je suis Max !
Aujourd’hui, je peux t’aider à
> Economiser jusqu’à 60% sur ton assurance
> Parler à un éducateur canin professionnel
> Dresser ton chien en seulement 15 minutes par jour

Pourquoi apprendre le « touche » à son chien ?

  • Comme pour tous les tours que vous pourrez apprendre à votre chien, cela permet de dépenser mentalement (et parfois physiquement pour certains tours) votre toutou, ce qui n’est clairement pas négligeable.
  • Apprendre des tours à son chien c’est également renforcer son obéissance car plus il apprendra de nouvelles indications plus ou moins difficiles, plus les indications de bases seront simples à exécuter pour lui.
  • L’apprentissage des tours, et particulièrement le « touche », permet de créer/renforcer le lien que vous avez avec votre chien. Je vous expliquerai en détails ci-dessous pourquoi le « touche » est particulièrement créateur et renforçateur de lien dans la relation maître/chien.

Dans quels contextes utiliser le « touche » ?

Si beaucoup de tours que l’on apprend à nos chiens ne sont pas forcément utiles au quotidien et permettent simplement de répondre aux trois intérêts cités ci-dessus, en revanche, le « touche » est réellement utile.

En effet, notamment si votre chien est un peu craintif à l’idée de passer un obstacle ou s’il fixe  excessivement sur quelque chose par exemple. En clair, le « touche » vous sera utile pour dévier le comportement de votre toutou en le recentrant sur vous.

Le « touche » peut donc être utilisé comme une forme d’indication de renoncement mais surtout de coopération, apprise positivement (grâce aux deux techniques que je vais vous exposer ci dessous).

Vous l’aurez compris, le « touche » permettra entre autre à votre chien de dépasser ses éventuelles peurs et cela, grâce à vous et votre présence. Ainsi, cette indication ne fera que renforcer le lien qui vous unie.

Comment apprendre le « touche » à son chien ?

Si vous connaissez ou si vous êtes intéressé par la méthode du clicker training, vous pouvez apprendre le « touche » en renforçant les bons comportements à l’aide du clicker.

Toutefois, sans clicker, vous pouvez tout à fait apprendre le « touche » à votre chien. Il faudra toutefois veiller à bien renforcer par la voix les bons comportements puis ensuite les récompenser.

Pour récompenser votre chien, à vous de savoir ce qui fera le plus plaisir à votre chien (caresse, friandise, jouet). Qu’on se le dise, le plus simple et le plus efficace sera d’utiliser des friandises.

Attention toutefois, ne choisissez pas des friandises bas de gamme ou encore les croquettes de votre chien pour le récompenser, veillez à lui proposer des friandises de bonne qualité et qui sauront le motiver à adopter les bons comportements, les bonnes attitudes.

Une bonne récompense est en clair une bonne motivation pour que votre chien coopère et ait plaisir à travailler avec vous.

Petit conseil supplémentaire pour les récompenses : choisissez une récompense que votre chien adorera mais qui ne viendra pas non plus le déconcentrer pendant la séance.

Je pense notamment à la récompense « jeu » que je vous conseille de n’utiliser qu’en dernière récompense, en fin de séance. En effet, en milieu de séance, cela pourrait avoir tendance à déconcentrer votre chien du travail à effectuer.

Les techniques pour apprendre le « touche » à son chien :

Technique n°1 : Toucher la main

Cette technique consiste à apprendre à votre toutou à toucher votre main, cela pourra vous être utile pour guider votre chien vers une position ou pour l’aider à franchir un obstacle par exemple.

Etape 1 : Munissez vous d’une friandise et placez là entre deux de vos doigts

Etape 2 : Présentez votre main à votre chien et dès qu’il s’intéresse à la friandise, encouragez-le avec un « ouiii ». Il peut ensuite prendre la friandise entre vos doigts en guise de récompense

Etape 3 : Réitérer les deux premières étapes une dizaine de fois.

Etape 4 : Une fois que votre chien vient attraper/toucher systématiquement votre main en prenant la friandise, vous pouvez lui indiquer le mot « touche ». De même, réitérez cette étape une dizaine de fois.

Etape 5 : Une fois toutes ces étapes répétées et renforcées, et une fois que vous considérez que cela est acquis (cela peut se faire même sur plusieurs jours, il ne faut surtout pas vouloir aller trop vite) vous pouvez faire de même mais sans la friandise entre vos doigts.

Ainsi, présentez simplement votre main à votre chien, dites « touche » et dès qu’il touche votre main, récompensez le chaudement en lui donnant une friandise avec votre autre main libre.

Si votre chien ne coopère pas, c’est que vous avez peut-être été trop rapide dans la progression des étapes, n’hésitez pas à faciliter en revenant aux étapes précédentes et en les renforçant davantage.

Etape 6 : A terme, et lorsque toutes les étapes précédentes sont acquises, vous pouvez complexifier l’exercice. Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Eloignez de plus en plus votre main de sa truffe
  • Dites « touche » tout en bougeant votre main pour que votre chien suive votre mouvement avant de toucher
  • Placez votre main en hauteur ou dans un endroit plus difficile d’accès pour votre chien, etc.

Technique n°2 : Toucher un objet

Cette technique consiste à faire toucher un objet sur commande à votre chien. Cette indication est particulièrement efficace et utile pour les chiens craintifs. En effet, le « touche » leur permettra de prendre confiance en eux et de dépasser leurs éventuelles peurs.

Je tiens à préciser que pour cette technique, l’utilisation du clicker est presque indispensable car vous aurez besoin d’être le plus précis possible dans le timing du renforcement du bon comportement.

Etape 1 : Placez un objet « inhabituel » au milieu de votre salon/jardin

Etape 2 : Lorsque votre chien s’intéresse à l’objet, qu’il le regarde ou qu’il s’approche, clickez et récompensez

Etape 3 : Lorsque votre chien touche l’objet avec son museau, clickez et récompensez chaudement

Etape 4 : Réitérez ces trois premières étapes une dizaine de fois et commencez à intégrer l’indication « touche » au moment où votre chien touche l’objet. Clickez, récompensez.

Etape 5 : Une fois l’étape précédente complètement acquise (là encore, cela peut prendre plusieurs séances, plusieurs jours), vous pouvez alors indiquer le « touche » avant que votre chien ne touche l’objet. Clickez et récompensez dès qu’il s’exécute.

Si votre chien ne touche pas l’objet lorsque vous lui demandez, c’est que vous avez surement été trop rapide dans les étapes. N’hésitez pas à faciliter et revenir aux étapes précédentes.

Si vous souhaitez aller plus loin en utilisant une méthode efficace et reconnue afin d’éduquer votre chien à moindre coût, je vous conseille de jeter un oeil à la méthode “Dresser son chien en 15 minutes par jour”.

Favoriser la réussite de l’apprentissage du « touche » :

  • N’allez jamais trop vite, n’hésitez pas à renforcer une étape plusieurs fois pour que votre chien assimile à 100% ce que vous attendez de lui.
  • Faites des séances courtes : pas plus de 10 ou 15 minutes par séance.
  • Toutefois, répétez très régulièrement les séances (vous pouvez en faire plusieurs fois par jour).
  • Permettez à votre chien de se détendre/défouler après chaque séance, l’astuce est de lui proposer une séance de jeu ou une bonne balade en liberté après chaque séance.
  • Ne mettez pas votre chien en situation d’échec, favorisez la réussite en augmentant la difficulté de manière très progressive.
  • Commencez les séances dans des endroits peu stimulants et où votre chien est à l’aise : votre salon ou votre jardin par exemple.
  • Préparez vos séances, fixez vous des objectifs pour ne pas « perdre » votre chien et pour savoir où aller et comment. Si vous n’êtes pas sûr de vous, votre chien le sentira et sera beaucoup moins concentré.
  • Soyez à l’initiative du début de la séance mais surtout de la fin, n’attendez pas que votre chien en ait marre et renonce à travailler.
  • Enfin, terminez toujours la séance par une réussite et non un échec, quitte à faciliter le dernier exercice pour être sûr de finir sur du positif.

Eduquer son chien c’est bien, mais avez-vous aussi pensé à sa protection au quotidien ? Pour ça, je vous recommande vivement de vous pencher sur une assurance canine. Je vous conseille d’utiliser ce comparateur d’assurances pour chiens afin de trouver la meilleur offre.

==============

Article rédigé par Clémentine Turgot, éducatrice canin.

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour ton chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.