9 conseils pour bien accueillir son chiot à la maison

9 conseils pour bien accueillir son chiot à la maison
3.6 (72.5%) 8 votes

C’est bientôt le jour J : l’arrivée de votre chiot !

Tout le monde doit se faire une joie et doit être excité à la maison. C’est normal, c’est tellement mignon ces petites boules de poil. Mais attention, il faut s’y préparer à l’avance. L’arrivée d’un chiot ne doit pas être prise à la légère.

Il faut être prêt au niveau du « matériel » bien sûr (panier, gamelle, jouets), mais il y a pleinnnnnn de choses à savoir pour que tout se passe bien ce jour-là, mais également dans les semaines qui vont suivre.

Si c’est votre premier chiot, il y a très certainement des choses que vous ne savez pas ou auxquelles vous ne pensez pas (vétérinaire, vermifuge et j’en passe). J’ai donc décidé de vous accompagner pour les préparatifs de son arrivée en vous donnant quelques conseils. Vous avez un stylo et un papier ? Alors, prenez des notes pour ne rien oublier !

max-le-chien

Salut, je suis Max !
Aujourd’hui, je peux t’aider à
> Economiser jusqu’à 60% sur ton assurance
> Parler à un éducateur canin professionnel
> Dresser ton chien en seulement 15 minutes par jour

On calme tout le monde

L’arrivée d’un chiot est un évènement dans une famille. Le fait qu’il soit petit et tout mimi excite tout le monde et surtout les enfants. C’est là où je veux en venir. Calmez-les et cadrez-les. Certes un chiot c’est une peluche vivante, mais faites-leur comprendre qu’il vient de quitter sa mère, ses frères et ses sœurs et qu’il arrive dans un lieu inconnu avec des gens qu’ils voient pour la première fois.

Il va donc être déboussolé, perdu, perturbé. Il est hors de question qu’il devienne le jouet des enfants, qu’il passe de bras en bras, de caresse en caresse. On respire un bon coup et on calme tout le monde. J’insiste sur ce point. Il faut lui laisser un peu de temps tranquille. Bien sûr vous pouvez le caresser, mais pas constamment et pas tout le monde en même temps.

Bien, choisir l’endroit où il va dormir

Avant même son arrivée, pensez à l’endroit où il va dormir. Le mieux est dans l’angle d’une pièce et là où il y a le moins de passages. Pourquoi ? Parce que lorsque votre chiot sera dans son panier, c’est pour se reposer et pour dormir et pas pour l’embêter ou jouer avec lui. Quand il est dans son panier, on le laisse tranquille tout simplement.

Le choix du panier

Ah le moment où toute la famille se rend dans un magasin pour choisir le panier le plus beau…….sauf qu’il soit le plus beau, on s’en fiche un peu et il faut surtout qu’il soit adapté au chiot et ne pas oublier que votre chiot va devenir……… Adulte.

Les paniers en osier sont certes esthétiques, mais je vous les déconseille. Déjà, parce qu’un chiot ça mordille tout et notamment l’osier de son panier et il peut se faire mal. Ce n’est pas non plus hygiénique s’il fait pipi dedans (un oubli est vite arrivé quand il est tout petit) et vous aurez plus de mal à faire partir l’odeur qu’avec un autre modèle.

Les paniers en plastique sont moins jolis, mais sont bien pratiques. Facile à nettoyer, solide, avec une couverture, votre chiot va adorer.

Pour la taille, n’oubliez pas que votre chiot va grandir. Je vous conseille de prendre un modèle adapté à sa taille adulte. Pour réduire l’espace le temps qu’il est petit, mettez des couvertures. Il s’y sentira enveloppé comme quand il était avec sa mère.

On n’oublie pas les gamelles

25636639_m

Gamelles, récipients, bols, quel que soit le nom, prenez un modèle en inox ou en céramique. Les récipients en plastique finissent généralement mâchés. Si votre chien a de longues oreilles, optez pour un modèle étroit afin qu’il reste propre et sec. Il vous faut bien sûr une gamelle pour boire et une pour sa nourriture.

Les jouets

Prenez des jouets adaptés à son âge. Votre chiot va aimer tout mordiller et c’est un comportement normal. Préférez donc des jouets à mâcher pour que votre chiot teste ses dents dessus. Lorsque vous l’achetez, vérifiez qu’il n’est pas toxique, qu’il est durable et qu’il n’est pas trop dur pour ses dents. Pour les jouets classiques, le choix ne manque pas : cordes à tirer, balles, anneaux….

La laisse et le collier

Tant que votre chien n’est pas vacciné, vous ne pouvez pas le sortir. Vous pouvez toutefois l’habituer à porter un collier à la maison. Prenez un modèle en nylon et ajustable par exemple. Ils s’agrandissent en même temps…………….que le chiot grandit. Pour les chiens de petite race, vous pouvez faire le choix d’un harnais. C’est vous qui voyez !

Sécuriser la maison

La maison est dangereuse pour un chien et il arrive tous les jours des accidents domestiques lourds de conséquences. Cachez les fils électriques, car votre chiot, s’il les mordille il risque l’électrocution. Enlevez les bibelots, les produits d’entretien et de jardinage, mettez les plantes hors de sa portée bref faites un nettoyage de printemps dans la maison et sécurisez là.

Organiser les sorties

Pour lui apprendre la propreté notamment, vous allez devoir le sortir régulièrement. Environ toutes les deux heures. Voyez avec votre femme, les enfants et organisez ça bien. Il aura également besoin de présence au début, car je vous rappelle qu’il vient de quitter sa mère. C’est déstabilisant pour lui. Soyez donc très présent au début.

Prévoyez une visite chez le vétérinaire

Commencez à vous renseigner sur les vétérinaires près de chez vous. Vous allez devoir vous y rendre pour les vaccins, mais aussi pour les problèmes de vers, etc.

Le jour J

15167944_mCa y est c’est le grand jour. Un chiot n’a pas l’habitude de la voiture. Allez-y avec quelqu’un qui le prendra sur ses genoux pour le rassurer. C’est toujours mieux que derrière et seul la première fois. Comme je vous le disais, votre chiot n’a pas l’habitude de la voiture.

Ne vous inquiétez donc pas s’il vomit un peu ou s’il a de la diarrhée. C’est fréquent et c’est pour ça que la plupart des éleveurs ne donnent pas à manger au chiot quelques heures avant le départ. Pensez donc à prendre une couverture en cas de petits accidents.

Avant de quitter l’élevage ou l’endroit où vous avez adopté votre chiot, renseignez-vous sur la nourriture, ce qu’il mange et à quel rythme. Attention au changement brusque de nourriture qui peut provoquer des problèmes de digestion.

Une fois, arrivez chez vous, montrez-lui son panier et laissez-le tranquille un moment. Vous verrez que de lui-même il va finir par explorer sa nouvelle maison.

Ensuite vient le moment du repas. Il faudra faire en sorte que ce soit au même endroit et à la même heure (environ). N’oubliez pas de le sortir après son repas, car faire ses besoins à ce moment-là est presque automatique.

Et la première nuit ?

Je sais la question que vous vous posez. Est-ce que mon chien peut dormir dans notre chambre les premières nuits pour le rassurer ? Je vais vous répondre simplement. Si vous décidez de le faire dormir avec vous, dites-vous bien qu’il en sera ainsi jusqu’à la fin de sa vie. Pourquoi ? Parce que le jour où vous déciderez qu’il est assez grand pour dormir seul, il ne comprendra pas et prendra ça pour une punition.

Si vous prenez la sage décision de le faire dormir dans l’endroit que vous avez prévu, il est probable que les premières nuits il pleure. C’est très dur je le sais, mais il va falloir tenir bon. N’allez pas le voir, même pour le rassurer. Quand il entendra votre voix, il s’arrêtera, rassuré, mais dès que vous partirez, il recommencera.

Si vous n’y allez pas, il finira par se lasser je vous assure et il s’endormira. Il réveillera peut-être dans la nuit, gémira à nouveau et……. se rendormira. La première nuit est difficile il faut vous y attendre. Mais petit à petit, tout va s’arranger.

Et enfin le dressage

Avant même l’arrivée de votre chien, vous pouvez commencer à prévoir et regarder les différentes méthodes de dressage pour les chiots. Ce n’est pas une perte de temps croyez moi. Il existe plusieurs techniques de dressage, donc ce n’est pas le choix qui manque. Je vous conseille cette méthode efficace : ➡ « Les 7 leçons essentielles pour dresser son chiot »

Apprendre les ordres de base à votre chiot est important et je dirais même essentiel. La cohabitation sera bien meilleure pour tout le monde. Dès les premiers jours, n’acceptez pas qu’il aille dans les endroits interdits de la maison par exemple. S’il fait pipi, sortez-le pour qu’il comprenne. Ce sont des exemples, mais qui font partie du dressage d’un chiot.

Conclusion

L’arrivée d’un chiot est toujours un évènement dans un foyer et une fête. Mais il faut rester raisonnable et ne pas en faire trop. Ça pourrait l’effrayer. C’est même sûr. Prévoyez également tout ce dont il aura besoin afin de ne pas être pris au dépourvu. Si vous avez bien pris des notes, vous êtes prêt à accueillir enfin votre nouveau compagnon et c’est le début d’une longue complicité !

Eduquer son chien c’est bien, mais avez-vous aussi pensé à sa protection au quotidien ? Pour ça, je vous recommande vivement de vous pencher sur une assurance canine. Je vous conseille d’utiliser ce comparateur d’assurances pour chiens afin de trouver la meilleur offre.

 

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour ton chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.