Apprendre à son chiot à rester seul en seulement 3 étapes

tiques et puces chiens
Apprendre à son chiot à rester seul en seulement 3 étapes
5 (100%) 1 vote

Lorsque l’on adopte un chiot, on ne bénéficie pas de congés maternité ou paternité pour rester avec lui. C’est bien dommage non ? Donc vous allez devoir quitter la maison pour travailler, mais également pour faire les courses ou lorsque vous êtes invités et vous ne pouvez pas toujours emmener votre chiot avec vous.

Il va donc devoir apprendre à rester seul. C’est une étape difficile pour le chiot, mais également pour toute la famille.

Vous allez partir et il va très certainement pleurer ou gémir et c’est un passage qui fait mal au ventre croyez-moi. Mais vous allez devoir tenir sinon votre chiot va tout saccager dans votre maison par ennui et pour manifester sa colère d’être « abandonner ».

Vous vous demandez comment faire ? Vous verrez cela n’est pas compliqué, il faut juste bien suivre quelques étapes. Étapes que je vous donne dès maintenant.

max-le-chien

Salut, je suis Max !
Aujourd’hui, je peux t’aider à
> Economiser jusqu’à 60% sur ton assurance
> Parler à un éducateur canin professionnel
> Dresser ton chien en seulement 15 minutes par jour

Habituez votre chiot à s’ennuyer

7917806_m

Oui je sais, vous vous dites, mais qu’est-ce qu’il raconte. Alors le monsieur vous dit que la première étape consiste à habituer votre chiot à s’ennuyer quand vous êtes là.

Vous devez le rendre indépendant, vous détacher de lui pour lui apprendre à vivre seul pendant votre absence. Si j’emploie le terme « apprendre » c’est tout simplement parce que rester seul n’est pas un comportement naturel pour le chien qui à la base doit vivre en meute. Votre but est donc d’aller à l’encontre de sa nature.

Votre chien doit apprendre l’ennui. Parce que lorsqu’il sera seul il s’ennuiera. Pour cela, il suffit de se détacher un peu de lui et de ne pas répondre h24 à ses demandes : câlins, jeux, etc. Au début ce n’est pas gagner. Il va découvrir que l’ennuie c’est nul, c’est pesant, c’est long et il va tourner en rond. Jusqu’au moment où il fera une bêtise comme mordiller quelque chose qu’il n’a pas droit.

Sauf que vous êtes là pour lui dire « non » et pour lui rappeler qu’il ne doit pas faire ça. Un chiot qui fait des bêtises quand il est seul c’est courant, car il s’ennuie. Vous devez donc le laisser s’ennuyer, l’empêcher de faire une bêtise, le laisse s’ennuyer, l’empêcher de faire une bêtise encore et encore. Jusqu’à qu’il comprenne que s’ennuyer c’est normal et ne justifie pas une bêtise.

Si vous réussissez cette étape, et vous réussirez, vous avez déjà fait un grand pas en avant. On continue ?

Commencez à laisser votre chien seul

Cette étape ne doit commencer que lorsque votre chiot « sait » s’ennuyer sans faire de bêtises. Après lui avoir donc appris à s’ennuyer, vous allez devoir lui enseigner la solitude. Cela ne se fait pas en deux jours et vous allez devoir être cohérent dans vos gestes, mais également dans vos fais vis-à-vis de votre chiot.

L6189937_me principe est simple. Vous devez d’abord choisir la pièce où restera votre chiot seul lorsque vous n’êtes pas là. Cette pièce sert pour l’apprentissage, mais doit rester la même lorsqu’il sera adulte et que vous le laisserez « pour de vrai » seul. Le mieux est d’y mettre son panier et ses jouets pour qu’il ait ses repères.

Vous pouvez maintenant commencer l’apprentissage de la solitude. Rentrez dans cette pièce et faites en sorte que votre chiot vous suive. Ne l’appelez pas, il doit vous suivre sans y être « invité ». Ne lui parlez pas non plus. Faites genre d’être occupé dans cette pièce et l’air de rien, repartez, mais en l’enfermant dedans « accidentellement ».

Attendez 5 ou 6 secondes (pas 4 ni 7 c’est super important, non je plaisante). Rentrez dans la pièce et récompensez-le avec une friandise, une caresse. Repartez et refaites la même chose plusieurs fois, mais en restant en dehors de la pièce un peu plus de temps à chaque fois.

Attention aux habitudes

Un chien n’est pas bête bien au contraire. Quand vous le laisserez seul pour aller travailler, il sait que le réveil sonne, qu’après c’est le petit-déjeuner, la douche, etc. et que toutes ses habitudes sont le signe qu’il va très vite rester seul. Le problème est que ces habitudes et ce rituel peuvent provoquer des angoisses chez votre chiot.

Il va alors réclamer votre attention, voudra jouer, va pleurer et même aboyer. Il peut également faire des bêtises pour montrer qu’il angoisse et qu’il ne veut pas rester seul.

C’est très fréquent et la solution à ce problème est très simple : vous devez casser ses habitudes. Commencez par la douche, sortez-le avant, donnez-lui à manger plus tôt ou plus tard, bref cassez cette routine et repartez sur de bonnes bases.

Le matin, vous pouvez aussi le caresser, lui parler, mais sans en faire des caisses. Puis vous ne devez plus interagir avec lui. Partez de chez vous sans même le regarder comme lors de l’apprentissage. Celui-ci reviendra dans l’esprit de votre chiot et il sait que vous allez revenir. Et comme il aura aussi assimilé l’ennui, il va attendre sagement votre retour.

Mes conseils

J’ai plein de conseils à vous donner pour que vous mettiez toutes les chances de votre côté. Laisser un chiot seul toute la journée n’est pas évident donc ayant fait cette expérience avec mon chien Uno, voici mes conseils.

Lors de l’étape de l’apprentissage de la solitude, si votre chiot commence à pleurer lorsqu’il est dans la fameuse pièce, laissez-le sortir, mais sans lui parler ni même le regarder et surtout sans lui donner une friandise, car l’apprentissage est un échec. Vous devez attendre qu’il ait l’esprit ailleurs pour repartir dans la pièce et recommencer l’exercice.

Toujours, dans l’étape de la solitude, quand vous augmentez le temps d’attente avant de revenir, faites-le progressivement. D’abord 5 secondes, puis 20 secondes, puis 1 min, puis trois et ainsi de suite.

Au départ, votre chiot prendra cet exercice pour un jeu, mais plus l’attente sera longue et plus il saura que la porte mettra du temps à s’ouvrir. Comme il a appris l’ennui, il sera patient vous verrez. Les séances ne doivent dans tous les cas pas durer plus de 20 minutes. Je vous conseille de faire 3 séances par jour de 15/20 min qu’une de 45 min.

Lorsque vous commencez à partir une heure, puis deux et ainsi de suite, quand vous revenez, attendez qu’il soit calme et récompensez votre chiot avec une friandise.

Conclusion

Ma conclusion sera simple : l’apprentissage pour habituer un chiot à rester seul peut être long et peut durer plusieurs mois. Ne perdez pas espoir, mais continuez les exercices sans jamais baisser les bras. Cet apprentissage demande beaucoup à votre chien et l’ennui et la solitude ne s’apprend pas du jour au lendemain.

Restez calme, ne brûlez pas les étapes, sachez être souple avec votre chien et votre chiot deviendra un chien adulte à qui ça ne pose pas de problèmes de rester seul toute une journée !

Eduquer son chien c’est bien, mais avez-vous aussi pensé à sa protection au quotidien ? Pour ça, je vous recommande vivement de vous pencher sur une assurance canine. Je vous conseille d’utiliser ce comparateur d’assurances pour chiens afin de trouver la meilleur offre.

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour ton chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.

1 commentaire

  • Ma chienne de 13 ans adoptée adulte et de plus en plus fusionnelle avec moi. Depuis quelques mois elle ne supporte plus de ne pas être avec moi la nuit. Elle pleure et tourne en rond toute la nuit. Au secours je craque

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.