Comment apprendre son prénom à mon chiot ?

apprendre prenom chien
Comment apprendre son prénom à mon chiot ?
3 (60%) 6 votes

Vous venez d’adopter un chiot et vous lui avez même trouvé un joli petit nom mais vous ne savez pas comment faire pour qu’il y réponde ?

Je vous donne ici une méthode très simple pour apprendre son nom à votre chiot ainsi que divers conseils non négligeables pour garantir la réussite de l’apprentissage.

max-le-chien

Salut, je suis Max !
Aujourd’hui, je peux t’aider à
> Economiser jusqu’à 60% sur ton assurance
> Parler à un éducateur canin professionnel
> Dresser ton chien en seulement 15 minutes par jour

Conseil n° 1 : Le bon choix du nom

Avant toute chose, vous devez trouver un nom « qui claque » : il est souvent conseillé de ne pas choisir un nom qui dépasse plus de 2 syllabes.

Ce nom doit également être facile à prononcer, vous devez être à l’aise !

N’hésitez pas à faire des simulations comme on le ferait pour un enfant : « Pierre Henri Daniel à table ! » (…un peu long pour une seule et même personne non ?)

En clair, ne cherchez pas forcément l’originalité ou la complexité dans le nom que vous donnerez à votre chien. Ce n’est pas un concours du nom le plus chiadé voyez-vous.

De plus, cela peut vous aider dans votre choix mais sachez qu’il n’est absolument pas obligatoire de se cantonner à la lettre de l’année de naissance de votre chien.

Choisissez un nom qui vous parle, que vous aimez et que vous n’aurez pas de mal à prononcer au quotidien.

Conseil n° 2 : Un environnement adapté à l’apprentissage

Une fois le nom trouvé, le chiot adopté, etc. il est maintenant temps de faire comprendre à votre chiot qu’il s’appelle ainsi.

Pour se faire, je vous recommande de commencer l’apprentissage dans un endroit sans trop de stimulations. Même si le « zéro stimulations » n’existe pas, surtout pour un chiot, choisissez un environnement calme pour débuter l’apprentissage comme votre salon ou votre jardin par exemple.

De plus, je vous conseille d’apprendre à votre chien son nom lorsque vous êtes seul.e avec lui. Ne soyez pas plusieurs à le solliciter auquel cas il aura du mal à se concentrer.

Conseil n° 3 : Le bon choix de la méthode éducative

Même pour ce simple apprentissage, vous devrez opter pour une technique adaptée à l’âge et au caractère de votre chien.

Il est bien entendu toujours conseillé de respecter les principes de l’éducation dite positive en privilégiant le renforcement des bons comportements et non la punition des mauvais.

Lorsque l’on a un chiot, il part de zéro, il est vierge de tout apprentissage : ne soyez donc pas trop dur avec lui et soyez patient !

Plus vous voudrez aller vite, plus vous lui mettrez la pression et moins vous parviendrez à obtenir les résultats souhaités. En clair, plus vous voudrez aller vite, plus vous avancerez lentement !

De plus, ne sanctionnez pas votre chiot de ne pas comprendre. Si vous ne parvenez pas à obtenir les résultats souhaités, alors remettez-vous en question et modifiez soit l’environnement, soit la méthode, soit votre attitude (soit les trois…).

Conseil n° 4 : Avoir un ton accueillant et enthousiaste

Votre attitude sera également la clé de la réussite. Vous devrez avoir une posture accueillante (accroupi, bras ouverts) et une voix adaptée et enthousiaste (plutôt aiguë donc…).

Avoir un ton accueillant et enthousiaste permettra d’attirer l’attention de votre chiot et le motiver à venir vers vous.

Dites-vous bien que si vous appelez votre chiot avec un ton neutre voire grave, il n’aura que très peu d’enthousiasme à venir vous voir, de peur de se faire gronder.

N’oubliez pas que le chien est un animal opportuniste qui n’ira pas naturellement vers quelque chose qui ne lui plait pas.

Conseil n°5 : Adapter les séances

Que ce soit pour n’importe quel apprentissage, et donc également celui de son nom, vous devez adapter les séances à l’âge et aux capacités de votre animal.

Ainsi, privilégiez des séances courtes (5 ou 10 minutes) mais que vous pourrez répéter le plus souvent possible. Un chiot a énormément besoin de se reposer, ne le gavez pas et ne l’épuisez pas avec une éducation trop intensive qu’il finira par détester et donc éviter et ignorer.

Conseil n°6 : Favorisez la réussite

Ne vous mettez pas, ni vous ni votre chiot, en situation d’échec !

Souvent j’observe des maîtres appeler leur chiot sans cesse et se contenter d’un simple coup d’oeil de la part de ce dernier.

Ou encore des maîtres qui appellent leur chiot puis finalement renoncent en voyant le désintérêt total leur animal.

Grave erreur car en agissant ainsi on apprend déjà au chiot qu’il est tout à fait possible, acceptable et tolérer de ne pas écouter. Et même si c’est un chiot : ce n’est pas correct !

Ainsi, appelez votre chiot (au début) uniquement lorsque vous êtes sûr à 100% qu’il sera concentré et réceptif à votre indication.

Et pour plus de sécurité et de contrôle, lorsque vous apprenez son nom à votre chiot, n’hésitez pas à lui mettre une longe légère au cou pour justement ne pas avoir à vivre de situation d’échec ni perdre le contrôle de son chiot.

Apprendre son nom à son chiot en quelques étapes simples :

Concrètement, voici comment en quelques étapes on apprend son nom à un chiot (tout en appliquant les conseils exposés ci-dessus bien entendu) :

  • Etape 1 : Munissez-vous de friandises
  • Etape 2 : Installez vous dans votre salon ou dans votre jardin (attachez votre chiot à une longe légère si besoin)
  • Etape 3 : Mettez-vous accroupi et ouvrez les bras en appelant votre chiot avec une voix aiguë et enthousiaste
  • Etape 4 : Votre chiot arrive, félicitez-le chaudement en lui donnant la friandise et en répétant « Ouiiii « son nom » c’est biiiien ».
  • Etape 5 : Lorsque vous avez toute l’attention de votre chiot, créez l’association suivante : « son nom » = friandise.

Répétez cela le plus souvent possible et lorsque ce sera totalement intégré, vous pourrez alors passer à un niveau suivant en lui proposant cet exercice dans des endroits de plus en plus stimulants.

Cet apprentissage sera la clé de la réussite de tous les autres apprentissages puisque la base d’une bonne coopération entre un maître et son chien, c’est la connexion. Et cette connexion passe bien entendu par le nom du chien.

Pour les apprentissages à venir il faudra toujours créer la connexion et ensuite donner l’indication choisie : « son nom » (connexion) puis « assis » (indication).

Profitez que votre chiot soit totalement attaché à vous lors des premières semaines de cohabitation pour lui apprendre son nom. Il sera souvent avec vous, il aura toujours envie de jouer et être à vos côtés : donc profitez-en pour rendre ces moments ludiques ET éducatifs.

Eduquer son chien c’est bien, mais avez-vous aussi pensé à sa protection au quotidien ? Pour ça, je vous recommande vivement de vous pencher sur une assurance canine. Je vous conseille d’utiliser ce comparateur d’assurances pour chiens afin de trouver la meilleur offre.

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour ton chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.