Mes 7 conseils pour apprendre à manipuler un chiot

education chiot positif
Mes 7 conseils pour apprendre à manipuler un chiot
Notez ce contenu

 

Manipuler un chiot est important. Pourquoi ? Tout simplement parce que si vous ne le faites pas, la moindre visite chez le véto sera un enfer et le moindre brossage de poils sera un calvaire. Eh oui, un chien doit être habitué à être manipuler et « tripoter » entre guillemets.9206147_m
Alors bien sûr on ne fait pas n’importe quoi.

Un chiot c’est fragile déjà, mais il ne faut pas lui faire mal et surtout l’effrayé. Si vous commencez à le prendre sur vos genoux et à le palper de partout, je peux vous garantir qu’il ne va pas comprendre et qu’il va prendre peur.

Et comme vous le savez, un chiot apeuré c’est un chiot qui deviendra un chien adulte qui aura la trouille pour tout et n’importe quoi.Vous devez commencer dès son plus jeune âge.

Je sais il y a beaucoup de choses à penser pour l’arrivée d’un chiot, mais c’est impératif pour qu’une fois adulte il ait assez confiance en l’homme pour se laisser manipuler sans méfiance.

Donc je vais vous donner quelques conseils pour que la manipulation ne soit ni une séance de massage ni une séance de torture pour votre chiot.

max-le-chien

Salut, je suis Max !
Aujourd’hui, je peux t’aider à
> Economiser jusqu’à 60% sur ton assurance
> Parler à un éducateur canin professionnel
> Dresser ton chien en seulement 15 minutes par jour

Mes conseils

Pour une fois je vais commencer par vous donner quelques conseils afin que tout se passe bien et après je vous expliquerai comment manipuler son chiot :

  • Vous devez toujours le manipuler lorsque votre chiot est calme. S’il est en train de jouer ou qu’il est excité, vous n’arriverez à rien.
  • Soyez patient et ne faites pas plusieurs manipulations à chaque séance. Vous devez faire plusieurs fois la même manipulation avant d’en commencer une autre. Chaque chose en son temps comme dirait l’autre.
  • Au début, lorsque vous manipulerez votre chiot, il risque d’être mal à l’aise, gémir ou se débattre un peu. Ne le relâchez que lorsqu’il est redevenu calme. Pour qu’il retrouve un peu son calme, vous pouvez lui donner une friandise comme récompense par exemple.
  • Vous devez prévoir de faire toutes les manipulations possibles et imaginaires. Je ne vous le souhaite pas, mais il arrivera peut-être qu’au cours de sa vie d’adulte, votre chien soit obligé de passer entre les mains de votre vétérinaire pour différents problèmes. Plus vous l’habituerez à être manipuler (yeux, pattes, dos, coussinet, etc.) et plus il sera facile de le soigner plus tard.
  • Votre chiot est un bébé ne l’oubliez pas et il se fatigue donc vite. Ne faites pas durer la séance plus de 1 à 3 minutes. Au-delà, cela risque de le « souler » et c’est normal.
  • Je vous conseillerai de ne pas commencer à manipuler une zone qu’il n’aime pas qu’on lui touche. Il risquerait de développer une hypersensibilité à cet endroit. Si par exemple votre chiot n’aime pas que vous lui touchiez les pattes, commencez par le haut du corps, les épaules et descendez petit à petit. Et à chaque fois qu’il accepte d’être manipulé à tel endroit, donnez-lui une récompense.
  • Mon dernier conseil va vous surprendre je le sais, mais il est efficace en complément des manipulations. Si vous connaissez bien votre vétérinaire, demandez-lui si vous pouvez « squatter » sa salle d’attente. Je peux vous garantir que ça marche et que votre chiot va apprendre à connaître cet endroit sans forcément le craindre.

Assez de conseils, il est temps de passer à la pratique !

Regarder ses dents régulièrement

Il est important que votre chiot s’habitue à ce que vous regardiez dans sa gueule. C’est une chose que fait automatiquement le vétérinaire pour regarder ses dents.

Je vous conseille donc de soulever ses babines de temps en temps et de regarder ses dents et même au fond de sa gueule. Ce n’est pas non plus la peine de lui faire un véritable examen dentaire. Un rapide coup d’œil suffit. Le but est qu’il s’habitue.

La manipulation des pattes

C’est sûrement la manipulation que vous serez amenés le plus à faire en tant que maître. Que ce soit pour lui couper les griffes, pour lui enlever une écharde sur un coussinet, parce que vous voyez qu’il boite un peu. Donc dès son plus jeune âge, commencez par lui prendre la patte, palpez là, regardez ses coussinets, touchez-les, etc.

Habituer votre chien à la serviette

Lorsqu’il pleut, votre chien rentrera chez vous complètement trempé et si vous ne voulez pas qu’il mouille tout en se secouant vous allez devoir l’habituer à être séché avec une serviette.

Ca à l’air bête, mais sachez que les chiots et donc plus tard les chiens adultes ne sont pas fans de ce type de manipulation. Mais vraiment pas donc mieux vaut commencer tôt. Cela vous servira également quand vous le sècherez après l’avoir lavé.

 

11268674_m

Regarder ses yeux

Les chiens peuvent avoir des conjonctivites au cours de leur vie et vous devrez apprendre à lui mettre des gouttes. Ce n’est déjà pas facile alors si votre chien se débat, c’est carrément mission impossible.

Habituez votre chiot à ce que vous regardiez ses yeux en bloquant son museau par exemple. Tirez un peu sur la peau sous l’œil toujours dans un but de l’habituer afin que plus tard il se laisse faire.

Retourner le chien

Quand il sera sur la table du vétérinaire, il sera presque à chaque fois retourné à un moment donné. À vous de l’habituer, mais vous verrez que ce n’est pas gagné. C’est une position peu appréciée de nos toutous. Vous pouvez l’habituer quand il joue avec vous ou lors des câlins.

L’épreuve de la table

Alors, être sur une table en hauteur, je peux vous dire que ça ne sera pas le kiff total pour votre chien. La hauteur grrr (je grogne là) il n’aime pas trop ça. Malheureusement pour lui, que ce soit chez le véto ou chez le toiletteur, il sera installé sur une table.

Je vous conseille d’abord de mettre votre chiot sur une table basse, vous vous accroupissez ou vous vous mettez à genoux pour être à sa hauteur et vous le réconforter en le caressant. Vous le faites plusieurs fois avant de passer à une hauteur plus importante. Pas la peine non plus de le faire monter sur un échafaudage hein. Une table de salon fera l’affaire.

Ne pas oublier la partie arrière

Quand je parle de partie arrière, je veux dire les fesses, la queue et les testicules. Ce sont des parties qui peuvent être touchées par le véto et inutile de vous dire que les chiens ne sont pas fans de ce type de manipulations. Même si ce n’est pas facile, il va falloir habituer votre chiot à ce genre de manipulations.

Conclusion

Un chien qui accepte d’être manipulé c’est un chien qui ne sera pas intouchable lorsque vous aurez rendez-vous chez le vétérinaire ou chez le toiletteur. Mais pour cela, il est indispensable de l’y habituer dès les premières semaines de sa vie.

Vous pouvez même commencer avant de lui apprendre les ordres de base dont je vous conseille la méthode suivante : « Dresser Son Chien En 15 Minutes Par Jour ». Faites des séances courtes, mais régulières, quand votre chiot est calme et il se laissera manipuler en toute confiance durant toute sa vie de chien adulte.

Eduquer son chien c’est bien, mais avez-vous aussi pensé à sa protection au quotidien ? Pour ça, je vous recommande vivement de vous pencher sur une assurance canine. Je vous conseille d’utiliser ce comparateur d’assurances pour chiens afin de trouver la meilleur offre.

 

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour ton chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.