Pratiquer le cani-VTT avec votre chien : comment bien débuter ?

cani vtt avec son chien
Pratiquer le cani-VTT avec votre chien : comment bien débuter ?
5 (100%) 1 vote

La pratique du cani-vtt vous intrigue ? Vous avez un vélo, vous avez un chien ? Alors vous pouvez pratiquer le cani-vtt !

Vous avez enfin trouvé le sport canin qui vous convient mais vous ne savez pas vraiment comment vous y mettre ? Cet article est fait pour vous !

A l’issue de la lecture de cet article, vous saurez : qu’est ce que le cani-vtt, comment débuter, pourquoi choisir ce sport, dans quels matériels investir et avec quel chien le pratiquer.

Le cani-vtt : qu’est-ce que c’est ?

Le cani-vtt est un sport canin de traction qui nécessite un vélo tout terrain et un chien, tout simplement … Ah et peut être aussi un maître pour pédaler, accessoirement.

Initialement utilisé pour entraîner les chiens de traîneaux hors saison, ce sport s’est ensuite démocratisé et de nombreux propriétaires sportifs (professionnels ou amateurs) se sont mis à pratiquer le cani-vtt en loisir et parfois même en compétition.

Par ailleurs, énormément de maîtres se sont lancés dans la pratique du cani-vtt tout simplement pour dépenser davantage leur chien. En effet, parfois les simples balades ne suffisent pas à combler pleinement les besoins de dépense physique d’un toutou actif et dynamique.

Le cani-vtt est alors une bonne alternative, notamment pour les maîtres sportifs qui n’apprécient pas particulièrement la course à pied.

Puis, le cani-vtt est avant tout un sport nécessitant un effort commun de la part du maître et du chien, c’est un réel moment de partage ! Il ne s’agit pas de laisser le chien tracter l’homme et son vélo ni de forcer son chien à courir devant, c’est avant tout un sport qui doit se pratiquer avec plaisir et envie !

Les avantages à pratiquer le cani-vtt

Lorsque vous pratiquez un sport avec votre chien, au delà de vous faire plaisir et de faire plaisir à votre compagnon à quatre pattes, vous :

  • renforcez la relation qui vous unie vous et votre chien
  • dépensez votre chien physiquement
  • entretenez la forme physique de votre toutou (et la votre également, par la même occasion)
  • évitez le développement de troubles du comportement liés à l’ennui et au manque de dépense de votre chien
  • renforcez l’obéissance de votre chien et sa réelle coopération dans son écoute

De plus, qu’on se le dise, lorsque l’on a un chien et que l’on souhaite répondre pleinement à ses besoins, cela nous motive, nous, à se mettre au sport.

Souvent la motivation manque, l’envie disparait au fil du temps mais croyez-moi, plus vous pratiquerez une activité sportive avec votre chien, en l’occurence ici le cani-vtt, plus vous constaterez les bienfaits que cela engendre sur votre toutou et ça : ça motive à continuer !

Le matériel nécessaire pour pratiquer le cani-vtt

La pratique du cani-vtt ne nécessite pas un investissement très important pour commencer. Bien entendu il faudra acheter le vélo tout terrain, mais si vous avez à la cave un vélo « classique », vous pouvez tout à fait débuter comme ça.

Rien ne vous empêche, par la suite, si l’activité vous plait et convient à votre chien, d’investir dans un vélo tout terrain pour effectuer des courses sur des sols plus variés.

Puis, vous aurez principalement besoin de trois matériels indispensables à la pratique du cani-vtt :

  • Une barre fixe, reliant votre vélo à la laisse de votre chien. Une barre fixe est conseillée tout simplement pour garantir votre sécurité et celle de votre toutou lors des courses. En effet, attacher une laisse directement au vélo n’est pas recommandé tout simplement pour que votre chien ne vienne pas percuter le vélo pendant la course ou encore qu’il vous détourne de manière trop brutale de votre piste.
  • Une laisse, mais pas n’importe laquelle ! Vous aurez impérativement besoin d’une laisse avec amortisseur afin d’éviter les à-coups qui pourraient finir par blesser votre chien. C’est ce qu’on appelle la ligne de trait qui reliera votre chien à la barre fixe de votre vélo.
  • Une harnais de traction pour votre chien. N’attachez jamais votre chien au collier ou à l’attache anti-traction d’un harnais ! Privilégiez un harnais adapté afin de répartir la force de traction de votre chien lors de vos courses.

Enfin, n’oubliez pas de vous équiper d’un casque et de gants pour assurer votre sécurité en cas de chute, bien entendu.

A noter : les chaussures/chaussons pour chien ne sont absolument pas nécessaires pendant vos séances de cani-vtt, sauf si votre chien a les coussinets fragiles ou encore que vous pratiquez ce sport sur des terrains neigeux éventuellement. Mais faire du vélo sur un sol enneigé : bon courage !

Avec quel chien pratiquer le cani-vtt ?

Quelle race ?

La pratique du cani-vtt ne se fait pas avec n’importe quel chien, tout simplement parce que votre chien doit avoir la force physique nécessaire pour vous tracter vous et votre vélo.

Et même si bien entendu vous l’aidez en pédalant, un petit chien pourrait s’épuiser et même finir par se blesser.

De plus, tous les chiens n’ont clairement pas les aptitudes physiques pour, certes, tracter leur maître, mais surtout pour courir sur de longues distances.

Alors bien entendu, qui dit sport dit entrainement et évolution mais certains chiens ne seront tout simplement pas fait pour pratiquer une activité physique si intense. Je pense bien entendu aux chiens de petites tailles faisant partie du groupe des races de compagnie et d’agrément par exemple, mais également aux chiens de grand et très grand gabarit.

De manière générale, les chiens initialement sectionnés pour le travail (chiens de berger, chiens de traineaux ou chiens de chasse) sont particulièrement compatibles avec ce sport.

Bien entendu les chiens de traineaux pour leur instinct naturel de traction et les chiens de berger et/ou de chasse davantage pour combler leur besoin de dépense très important qui est malheureusement souvent comblé de manière insuffisante.

Quel âge ?

Puis, se pose également la question de savoir à quel âge un chien peut-il commencer cette activité. Qui dit sport (éventuellement intense) + traction dit : attendre impérativement la fin de la croissance du chien pour commencer le cani-vtt.

Même si vous sentez que votre chiot ou que votre jeune chien est prêt et n’attend que ça, n’allez pas trop vite et ne perturbez pas son développement musculaire, articulaire, etc.

Sachez que pour certaines races, la croissance n’est aboutie qu’à l’approche des deux ans. Je vous invite fortement à en discuter avec votre vétérinaire pour qu’il puisse autoriser ou non la pratique d’une activité physique régulière, et potentiellement intense avec votre toutou.

Et même au delà de l’âge, un chien, même adulte, ayant terminé sa croissance, doit être physiquement apte et suffisamment endurant et solide pour pratiquer ce genre d’activité sportive.

Comment débuter le cani-vtt ?

Dès lors que le matériel est prêt et que votre chien est apte physiquement, voici mes 7 conseils pour débuter la pratique du cani-vtt avec votre chien :

Conseil n°1 : Avant et en dehors des séances de cani-vtt, socialisez votre chien afin qu’il ne soit pas déconcentré dès qu’il aperçoit un congénère par exemple.

Conseil n°2 : Apprenez à votre chien, avant même de débuter le cani-vtt, les directions et les différentes indications qui vous seront utiles : devant, gauche, droite, stop, etc. Je vous conseille d’apprendre ces indications en pratiquant la cani-marche ou le cani-cross par exemple.

Conseil n°3 : Utilisez toujours le même harnais pour pratiquer une activité sportive de traction (quelle qu’elle soit) avec votre chien et utilisez un autre matériel pour les sorties classiques ou hygiéniques afin que votre chien ne vous tracte pas sans arrêt.

Conseil n°4 : Pour le bien être de votre chien, appliquez lui de la pommade protectrice avant et après chaque course pour protéger ses coussinets.

Conseil n°5 : Commencez les séances de cani-vtt sur de courtes distances pour ensuite augmenter l’intensité et la durée de manière progressive.

Conseil n°6 : Adaptez vous au rythme de votre chien, ne le forcez jamais à tracter : s’il commence à renifler à droite à gauche ou à ralentir, c’est qu’une pause s’impose !

Conseil n°7 : Enfin, vous pouvez commencer le cani-vtt en plaçant votre chien non pas devant mais sur le côté, cela sera plus simple (autant pour vous que pour votre chien) et permettra de mettre le chien en confiance et de garder un oeil sur lui, notamment s’il ne connait pas encore très bien les directions par exemple.

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour ton chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.