Comment entraîner son chien aux balades à vélo ?

cani vtt avec son chien
Comment entraîner son chien aux balades à vélo ?
4.8 (95%) 4 votes

banniere 15 min

Vous rêvez de pouvoir vous balader à vélo avec votre chien. Que ce soit pour des balades plaisirs, des balades sportives ou encore des balades avec votre petit chien dans un panier par exemple, il existe de nombreux conseils à prendre en considération pour parvenir à faire de ces moments des instants de qualité.

Pourquoi se balader avec son chien à vélo ?

Se balader avec son chien : c’est très bien, et c’est même essentiel ! En effet, n’oubliez pas qu’un chien a besoin (même s’il a un grand jardin) de se promener/sortir en dehors de chez lui, minimum 30 minutes par jour !

Et oui, PAR JOUR ! Les balades doivent être quotidiennes et riches ! Il ne suffit pas de faire un petit tour de quartier de 15 minutes matin et soir pour bien dépenser son chien !

Votre chien doit à la fois être dépensé quotidiennement physiquement (balade, cani-cross, cani-vtt, etc.), mentalement (jeux ludiques ET éducatifs, apprentissages, stimulations, occupations, etc.) et aussi, et surtout de manière olfactive (balades en environnements variés, jeux de piste/de recherche, etc.)

A mon sens, faire du cani-vtt ou tout simplement se balader à vélo « tranquillement » avec son chien a selon moi trois principaux bénéfices :

  • Intérêt n°1 : Cela permet au chien d’avoir une bonne dépense physique
  • Intérêt n°2 : Cela permet de renforcer la relation entre un maître et son chien par le biais d’une activité commune
  • Intérêt n°3 : Que vous fassiez n’importe quel type de balade, cela renforcera automatiquement l’obéissance et donc l’éducation de votre chien !

> Si vous proposez à votre chien une balade à vélo dans un panier, vous aurez forcément besoin de renforcer les indications de statique (assis, couché) et surtout une indication de tenue en place (pas bougé).

> Si vous proposez à votre chien une balade « loisir » à vélo, il devra tout de même resté concentré et ne pas sentir les odeurs à droite à gauche ! Les indications de renoncement seront donc indispensables (« tu laisses », « stop », etc.)

> Si vous proposez à votre chien une activité sportive de cani-vtt, vous devrez forcément lui apprendre les indications de direction : gauche, droite, devant, etc.

Et nous allons bien entendu voir dans cet article comment faire pour apprendre les directions à votre chien.

Le matériel nécessaire :

Pour parvenir à se balader à vélo avec son chien, il est important de choisir un matériel adapté pour que ce moment de balade soit à la fois sécurisé et confortable, autant pour vous que pour votre chien.

  • Matériel n°1 : Equipez votre chien d’un harnais de traction, avec une attache sur le dos, entre les épaules.

Attention : Evitez absolument d’équiper votre chien d’un collier pour qu’il ne se blesse pas à force de tracter.

  • Matériel n°2 : Je vous recommande fortement (expérience à l’appui), d’utiliser une barre fixe que vous accrochez à votre selle pour que votre chien reste à une bonne distance du vélo et qu’il n’y ait pas d’accident. Cette barre peut se placer à gauche ou à droite mais vous pouvez aussi placer votre chien devant (davantage utilisé pour le cani-vtt).
  • Matériel n°3 : Il sera également indispensable d’attacher votre chien avec une laisse élastique qui servira d’amortisseur et évitera alors à votre chien de ressentir les à-coups et donc finir par se blesser.
  • Matériel n°4 : Si vous souhaitez promener votre petit chien dans un panier, veillez à bien fixer le panier et à sécuriser votre animal : il existe des paniers avec des « grilles » au dessus pour éviter toutes fuites.

Attention : Les paniers sont adaptées uniquement pour les chiens de moins de 12kg.

panier chien velo

Comment débuter une balade à vélo avec son chien ?

Conseil n°1 : Il est souvent conseillé de commencer par courir simplement avec son chien ! En effet, on commence souvent par du « simple » cani-cross (acr il y a moins de risques de chute ou de s’emmêler dans les roues 😉 !

Conseil n°2 : Habituez votre chien au vélo, en allant tout d’abord le promener à pied, mais avec le vélo, afin qu’il s’habitue à la présence de ce dernier. Surtout, le but de cette habituation est que votre chien n’ait pas envie de manger les roues en mouvement.

Conseil n°3 : Le plus important pour commencer cette activité avec votre chien est de justement bien connaître votre chien pour pouvoir éventuellement anticiper ses réactions (lorsqu’un autre vélo passe, lorsqu’il voit un autre chien, etc.). L’anticipation et des indications de renoncement seront indispensables si vous voulez vous balader sereinement à vélo avec votre chien !

Conseil n°4 : Au début, roulez très doucement, ne vous laissez pas emporter par votre chien et n’hésitez pas à freiner et rappeler votre chien à l’ordre lorsqu’il tire de trop par exemple.

Conseil n°5 : Au début de chaque balade, n’allez pas de suite trop vite. Tout comme nous ferions un échauffement avant une activité physique intense, le chien doit s’échauffer pour ne pas se blesser. Pour se faire, allez-y progressivement !

Petite astuce : Pour aider votre chien à s’échauffer, vous pouvez aussi lui frictionner les cuisses avant le départ à vélo !

Conseil n°6 : Faites des pauses régulièrement au début pour que votre chien… et vous aussi (soyons honnêtes), puissiez vous reposer et surtout vous hydrater.

Conseil n°7 : Commencez bien entendu par des zones de balade peu stimulantes en terme de distractions (vélos, piétons, congénères, voitures, etc.) notamment pour l’apprentissage des ordres.

Conseil n°8 : Des bases éducatives seront essentielles pour commencer à vous balader à vélo avec votre chien.

chien et velo

Comment apprendre à son chien les bases éducatives nécessaires aux balades à vélo ?

Attention, tous les exercices/jeux/apprentissages que je propose ici sont à réaliser dans de bonnes conditions, propices à l’apprentissage de votre chien.

Vous devez employer des méthodes et techniques respectueuses de votre animal et en accord avec le rythme d’apprentissage du chien !

En clair, vous devez respecter le fait qu’au début, votre chien ne comprenne pas ce que vous attendez de lui. Soyez cohérent et remettez-vous en question si jamais cela ne fonctionne pas.

Sachez que dans 99% des cas, si l’apprentissage ne « rentre pas » c’est soit une mauvaise technique utilisée, soit une mauvaise attitude véhiculée ou soit un environnement trop riche en stimulations et ne permettant pas une bonne concentration de votre animal.

Mais revenons à nos moutons, tout d’abord vous devez apprendre à motiver mais aussi calmer votre chien sur demande. En effet, certains moments de la balade seront sûrement propices à de l’accélération, quand d’autres seront éventuellement dangereux et nécessiteront un retour « au pas ».

  • Motiver son chien : Pour l’excitation et la motivation, c’est simple ! Il suffit de le vouloir et d’inciter son chien à y aller, les meilleures indications seront donc « aller ! » ou « go! » par exemples.
  • Calmer son chien : En revanche, pour l’inhibition (qui est l’inverse de l’excitation), il faudra travailler cela en amont (pas simplement au moment de la balade car votre chien ne comprendra pas).

Pour se faire, travaillez sur les auto-contrôles de votre chien (le but est d’allumer et éteindre son chien sur commande en quelque sorte) grâce à des jeux d’excitations et de retours au calme immédiats.

Exemple d’exercice/jeu à proposer à votre chien pour travailler cela > le jeu du ON/OFF :

> Prenez un jouet type corde à noeuds

> Excitez votre chien en vous courbant et en l’incitant à choper le jouet

> Jouez avec lui, ayez une attitude motivante et dynamique

> Après quelques tiraillements, redressez-vous (soyez droit comme un i!) et dites « stop » très fermement

> Dès que votre chien se calme et lâche le jouet, attendez quelques secondes et reprenez la phase d’excitation, etc.

> Soyez bien à l’initiative de la fin du jeu, non pas en finissant par laisser le jouet au chien mais en lui donnant une friandise et en lui indiquant « c’est fini ».

  • L’indication « doucement » : Cela commence par se travailler en simple balade en laisse et c’est votre attitude qui fera tout ! En effet, vous devez travailler sur vos changements d’allure lorsque vous marchez en laisse avec votre chien.

Exemple d’un exercice pour apprendre à son chien le « doucement » :

> Placez-le au pied, commencez la marche

> Sur une ligne droite, marchez très rapidement (vous avez un train à prendre)

> Puis, d’un coup vous vous mettez à marcher très lentement (vous êtes désormais âgé de 90 ans)

> A chaque changements d’allure, indiquez un « ordre » à votre chien pour qu’il comprenne les différences d’allure. (« doucement » quand vous êtes en mode vieillard et « aller » quand vous êtes en mode train à prendre)

Lorsque vous serez à vélo, commencez par faire ces petits changements d’allure (sans aller trop vite bien entendu) en freinant bien lorsque vous dîtes « doucement ». Ensuite, il finira par le proposer sans y être contraint par vos freinages.

  • Apprendre les directions : Pour apprendre les directions à votre chien, il faut être plutôt rigoureux et cohérent dans l’apprentissage, tant sur votre attitude que sur votre vocabulaire.

Clairement, si vous avez un problème avec votre droite et votre gauche, cela peut devenir compliqué, je ne vous le cache pas !

Personnellement, si je voulais commencer à faire du cani-vtt avec mon chien (Border Collie de 5 ans), je n’aurais pas trop de difficultés puisqu’il connait déjà ses indications grâce à nos expériences en conduite de troupeau.

Mais vous n’avez peut-être jamais appris à votre chien à distinguer sa droite de sa gauche (parce que tout simplement cela ne vous était pas utile, et je le comprends tout à fait), je vous propose donc un petit exercice que j’ai moi même utilisé pour mon chien pour lui apprendre les directions lors de la conduite de troupeau et qui a très bien fonctionné :

(Je tiens à préciser que vous ne pourrez mettre en place cet exercice que si votre chien a déjà une bonne obéissance de base)

> Placez votre chien en position « pas bougé » devant vous

> Si besoin, vous pouvez disposer un obstacle entre vous et votre chien

> Munissez-vous d’un jouet : lancez-le d’un côté (comme vous voulez)

> Puis, indiquez à votre chien d’aller le chercher en donnant la direction choisie (droite ou gauche, donc…)

A titre personnel, mon chien connaissez déjà l’indication « chope », je lui disais donc « chope – gauche » ou « chope droite »

Attention, entrainez votre chien à une seule direction dans un premier temps, une fois celle-ci acquise, passez à la seconde afin de ne pas placer votre chien dans un état de confusion au début.

De plus, mettez-vous bien à la place de votre chien car lorsque vous lancerez le jouet à droite (pour vous), ce sera l’indication « gauche » pour votre chien ! D’où la notion de rigueur et cohérence que j’indiquais précédemment !

Une autre solution est de proposer l’apprentissage des indications directement en action. C’est à dire que vous prenez votre chien en balade à vélo dans un endroit pauvre en stimulation et vous faites des zigzags en indiquant à votre chien l’ordre « gauche » ou « droite » selon vos déplacements. Cet exercice peut venir en complément et/ou renforcement du premier.

Vous avez désormais tous les outils / conseils nécessaires pour bien débuter une activité cycliste avec votre toutou !

Vous souhaitant de bonnes balades à vélo avec votre chien 🙂

==============

Article rédigé par Clémentine, de Nature de Chien.
Découvrez la méthode complète développer par Clémentine et son équipe pour vous aider à éduquer votre chien de chez vous, simplement, et en suivant des méthodes adaptées pour votre chien : cliquez ici !

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour ton chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.