Cani-cross : comment courir avec son chien ?

canicross courir avec son chien
Cani-cross : comment courir avec son chien ?
4.2 (84.44%) 36 votes

Vous êtes plutôt sportif / sportive et vous souhaitez vous mettre à la course, ou au contraire vous avez besoin d’une motivation pour aller courir le matin ou le dimanche ? Alors n’hésitez plus et embarquez votre chien avec vous via une activité pour chien qui a le vent en poupe : le cani-cross !

Je vous propose donc aujourd’hui de découvrir ensemble tous les conseils pour pratiquer le cani-cross avec votre chien, les avantages, les recommandations pour les premiers pas et le matériel qui vous sera indispensable.

max-le-chien

Envie de démarrer le CaniCross en étant bien accompagnée ?
Matériel, Entraînement, Calendrier…
Cliquez ici pour accéder au programme complet 

Cani-cross : qu’est ce que c’est ?

Le cani-cross est un sport canin à pratiquer avec son chien en loisir ou en compétition et qui consiste à courir avec son chien tout en étant relié par une laisse.

C’est un réel sport à partager à deux : coordination du rythme, motivation mutuelle et connivence sont les maîtres mots de cette discipline.

Le cani-cross est l’un des sports de traction les plus accessible en raison de son besoin de matériel très minimaliste et la possibilité de le pratiquer partout sans soucis.

Cette discipline, désormais très populaire, fut initialement créée par les mushers pour permettre la continuité des entrainements de leurs chiens de traineaux, et ce, même pendant les saisons creuses.

Pourquoi courir avec son chien ?

Comme évoqué précédemment, pratiquer le cani-cross est plutôt simple et accessible à tous puisque ce sport ne nécessite pas d’investir dans du matériel trop coûteux comme pourraient l’être un vélo ou une trottinette par exemple.

Par ailleurs, pratiquer le cani-cross avec son chien révèle de nombreux avantages :

  • Cela permet de dépenser un chien physiquement et ce de manière intensive (avec des entrainements progressifs bien entendu)
  • Le cani-cross permet de renforcer la relation entre un maître et son chien
  • Emmener son chien courir est une parfaite motivation pour se mettre au sport et surtout cela permet de proposer des rendez-vous réguliers à son chien (et à soi même…)
  • Le cani-cross est une activité qui ne nécessite que très peu d’investissement au départ et qui ne coûte presque rien sur le long terme (si ce n’est le remplacement d’éventuels matériels usagés)
  • La pratique du cani-cross permet dans certains cas de résoudre des problèmes physiques (surpoids) ou comportementaux chez le chien (manque de dépense engendrant des destructions par exemple)

A titre personnel, le cani-cross m’a permis de me motiver à me mettre au sport et aussi à faire perdre le surpoids de ma chienne. N’étant absolument pas sportive et elle absolument pas habituée à courir de manière intensive, nos entraînements ont été progressifs. Nous avons réussi ensemble à trouver notre rythme et à améliorer nos séances, notre endurance et notre condition physique au fur et à mesure.

Avec quel chien peut-on courir ?

En soi, n’importe quel chien peut courir, c’est même dans sa nature profonde, peu de chiens se déplacent uniquement en marchant, vous en conviendrez.

Toutefois, la pratique du cani-cross est plus appropriée pour certaines races, même s’il est toujours possible d’adapter une activité à la condition physique de son chien.

Les chiens qui seront les plus friands de la course à pied sont bien entendu tous les chiens initialement sélectionnés pour la traction : Husky, Malamute, Samoyède, etc. L’avantage de ces chiens est qu’ils sont souvent très endurants et résistants : ils peuvent ainsi courir sur de longues distances sans peine.

Lors des compétitions de cani-cross, vous retrouverez très souvent sur les podiums des chiens initialement sélectionnés pour la chasse : Braque, Setter, etc. Ils sont très endurants et surtout très rapides pour certains. D’ailleurs, les chiens courants sont de plus en plus utilisés dans les attelages de traineaux.

Les Terriers sont également des chiens très appréciés par les coureurs car ils sont motivés, voire obstinés, et sont donc de très bon compagnon pour la pratique du cani-cross.

Cette discipline permet d’ailleurs aux Terriers de petite taille, comme le Jack Russel par exemple, de pouvoir courir et tracter malgré leur petit gabarit. En effet, leur taille ne leur permet parfois pas de pratiquer d’autres sports de traction tels que le cani-VTT ou la cani-trottinette par exemple. Belle revanche !

Et à contrario, il n’est pas conseillé de pratiquer le cani-cross avec un chien ayant un museau écrasé par exemple (Boxer, Bouledogue, etc.) car ces chiens pourraient avoir des difficultés à respirer pendant les efforts. Mais là encore, il sera tout à fait possible d’adapter les séances pour que chaque chien puisse s’exprimer physiquement dans cette discipline.

De même, les chiens de grand gabarit ne seront pas non plus les bienvenus dans cette discipline car ils pourraient rapidement souffrir de problèmes au niveau des articulations.

En ce qui concerne l’âge, il est recommandé d’attendre la fin de la croissance du chien pour pratiquer le cani-cross de manière régulière voire intensive. Il ne s’agit pas de négliger le bon développement physique de son chien.

Ainsi, l’âge de fin de croissance variera selon les races, mais on préfèrera attendre, en moyenne, les 13 mois du chien avant de lui faire faire une activité sportive, quelle qu’elle soit. Pour les chiens de grande taille (Husky, Braque, etc.) il faudra parfois attendre les 15 voire 20 mois du chien.

Pour être certain de ne pas finir par blesser son animal et être sûr qu’il ait terminé sa croissance, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire qui saura vous dire quand commencer et surtout comment ménager votre animal lors des première séances.

Dans une logique inverse, on ne fera pas non plus courir un chien âgé. Même si l’activité physique est importante, notamment pour ralentir les effets de l’arthrose par exemple, il sera recommandé de pratiquer davantage la cani-marche plutôt que le cani-cross qui pourrait s’avérer trop intense pour un vieux chien.

Cani-cross : le matériel nécessaire

Comme tout sport, le cani-cross n’est pas exempt d’un matériel spécifique et de qualité. Voici la liste des indispensables à avoir pour débuter le cani-cross :

  • Un chien … ça peut toujours être utile
  • Un harnais de traction adapté à la morphologie de votre chien (évitez absolument les harnais de marche qui sont, eux, conçus pour gêner la traction)
  • Une ceinture ou un baudrier pour vous (je vous recommande le baudrier, votre dos vous remerciera)
  • Une laisse avec amortisseur, pour éviter les à-coups, qui vous reliera à votre chien
  • Des baskets adaptées pour vous bien-sûr mais des chaussures adaptées pour votre chien pourront être utiles notamment si il se blesse pendant une course ou si les sols sont peu adaptés
  • Si vous courrez la nuit (ou même lorsque la nuit commence doucement à tomber… Entre chien et loup comme on dit), je vous conseille vivement de vous équiper, vous et votre chien, de bandes réfléchissantes et de porter une lampe frontale pour garantir votre sécurité à tous les deux
  • N’hésitez pas à prendre dans un sac à dos de quoi vous hydrater vous et votre chien si vos séances de cani-cross sont longues et intensives

max-le-chien

Besoin du kit complet ?
Tout est disponible sur notre boutique partenaire experte en Cani-Cross.

Comment débuter le cani-cross ?

La première chose à faire lorsque vous souhaitez pratiquer le cani-cross, c’est apprendre les indications qui vous seront utiles lors de vos courses, telles que « stop », « droite/gauche », « devant », « doucement », etc.

Personnellement, l’indication « devant » me sert à faire comprendre à ma chienne qu’elle doit se concentrer, c’est comme une motivation !

Ensuite, pour les indications « droite/gauche », à titre personnel, je les utilise mais je n’ai jamais réellement eu à les apprendre à ma chienne, c’est à force de répétition que cela fut acquis. Dès que nous tournions à gauche, je disais gauche et inversement.

Pour le « stop », souvent, on apprend cette indication dans la vie de tous les jours pour la sécurité de notre chien, il suffit de l’intégrer aux séances de cani-cross. Mais de même que pour les  indications « droite/gauche », à force de répétition, si à chaque arrêt vous dites « stop », votre chien finira par faire l’association entre l’action et le mot exprimé.

Ensuite, lorsque vous débutez le cani-cross, ne vous attendez pas à faire une heure de course non-stop, il sera très important de procéder par étapes et ne pas chercher à les brûler.

Comme pour nous les humains, le chien aura besoin d’un entraînement progressif et d’échauffements avant chaque course. Commencez donc par masser votre chien pour chauffer ses muscles et débuter la « course » par de la marche, puis de la marche rapide puis ensuite de la course.

Au début, commencez par 5min de course/10min de marche puis 10min de course/5min de marche, puis 15min de course, etc.

A titre personnel encore une fois, lors de nos premières séances à ma chienne et moi, nous avons davantage marché que couru, puis petit à petit, la tendance s’est inversée.

C’était pour moi assez « simple » d’y aller progressivement puisque j’étais moi même une piètre sportive. Mais si vous êtes un grand marathonien, n’en demandez pas trop à votre chien dès le début, adaptez vous à lui : ce sera la clé de la réussite.

Bonne course !

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour ton chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.