Pratiquer la Cani-Randonnée avec votre chien : comment bien démarrer ?

cani randonnee
Pratiquer la Cani-Randonnée avec votre chien : comment bien démarrer ?
5 (100%) 1 vote

Les simples balades quotidiennes et activités canines basiques ne vous suffisent plus, ni à vous, ni à votre chien ? Vous voulez voir plus grand et plus loin ? Alors pratiquez la cani-rando avec votre chien !

Au delà de se balader avec son chien, faire de la randonnée accompagné de son canidé est une réelle activité à part entière que je vous propose de découvrir aujourd’hui.

En quoi cela consiste, pour quel binôme maître/chien, où pratiquer la randonnée, les précautions à prendre mais aussi les dangers à éviter : je vous dis tout !

Cani-rando : qu’est-ce que c’est ?

On passe de la simple balade à une vraie randonnée lorsque la distance de marche dépasse les 10 km et se fait sur plusieurs heures, voire plusieurs jours si vous décidez de partir à l’aventure avec votre sac sur le dos et votre toutou à vos côtés.

C’est une activité idéale à proposer à son chien le week-end où pendant les vacances ! De réels objectifs de distance peuvent être mis en jeu et surtout de merveilleux endroits peuvent être découverts.

Vous avez plusieurs possibilités pour pratiquer la cani-rando. Le terme « cani-rando » induit une traction mais ce n’est pas la seule option :

  • Vous pouvez en effet vous faire tracter par votre chien avec un harnais de traction pour votre toutou et une ceinture adaptée pour vous
  • Vous pouvez également pratiquer la randonnée en laissant votre chien en totale liberté si ce dernier est suffisamment obéissant
  • Si vous avez peur de perdre votre chien ou de ne pas le maîtriser, vous pouvez le maintenir en laisse mais dans ce cas, autant opter pour une traction avec matériel adapté
  • Vous pouvez également faire participer votre chien au portage des affaires si jamais vous partez sur plusieurs jours, auquel cas il aura besoin d’un harnais spécifique avec compartiments, que l’on appelle sac de bâts. Attention un chien ne devra pas porter plus de 10% de son poids !

Cani-rando : pour quels chiens ?

Pour que votre chien puisse vous suivre lors de vos randonnées, il doit bien entendu être en bonne santé physique et mentale.

Par ailleurs, les petits chiens mais aussi les grands gabarits ne seront pas les candidats idéaux : les petits chiens pourraient avoir des difficultés pour franchir d’éventuels obstacles et les grands chiens pourraient souffrir de problèmes d’articulation sur les longues distances.

Puis, bien évidement, les chiens qui ont le nez écrasé/petit museau (ex : Bouledogue, Boxer, etc.) souffriront de problème de « ventilation » et auront ainsi des difficultés à respirer pendant l’effort. Ce n’est pas une généralité mais il faut prendre cela en compte si votre chien fait partie de ces races.

Mais pas de panique, si vous avez un Dogue Allemand ou un Chihuahua, vous pourrez tout de même pratiquer la randonnée mais en adaptant vos parcours et les terrains sur lesquels vous marcherez. Il suffit de bien choisir son itinéraire, l’environnement et la distance parcourue en fonction des capacités de votre animal.

Bien entendu, il faut également que votre chien apprécie la randonnée ! S’il est plutôt du genre pantouflard et assez pressé de rentrer lorsque vous le baladez, n’espérez pas traverser les Pyrénées avec lui.

De plus, il est plutôt recommandé et important que votre chien soit obéissant et sociable pour pratiquer la randonnée car il ne s’agit pas de perdre votre chien dans un vaste endroit non sécurisé ou encore qu’il doive porter une muselière tout le long de la randonnée « au cas où » vous croiseriez d’autres chiens ou des humains.

La muselière sera adaptée sur de petites distances, mais pas sur une longue randonnée de plusieurs jours.

Enfin, vous devez connaître votre chien et surtout son caractère pour pouvoir l’emmener avec vous en randonnée. En effet, si votre chien a des instincts de chasse très développés par exemple, il vous faudra redoubler de vigilance, notamment pour qu’il ne fugue pas et que vous ne perdiez pas le contrôle de votre toutou.

Cani-rando : où randonner ?

Comme évoqué précédemment, il sera important de bien choisir son itinéraire de randonnée, en fonction des capacités de votre chien.

Je vous recommande de choisir des itinéraires où vous pourrez proposer des pauses rafraichissantes à votre toutou (rivières, lacs, étangs, etc.) si ce dernier aime l’eau, bien entendu.

Par ailleurs, sachez qu’il est interdit par la loi de pratiquer la cani-rando dans certains parcs nationaux, régionaux ou dans les réserves naturelles, même si votre chien est attaché.

Si vous partez sur plusieurs jours, il faudra également prévoir et anticiper les lieux de couchage et vérifier que les endroits que vous choisissez acceptent la présence des chiens. Il serait plutôt regrettable de devoir faire demi tour ou dormir dans un lieu non sécurisé et donc peu adapté.

Cani-rando : les précautions

En plus de tous les conseils cités ci-dessus, vous aurez besoin pour partir en randonnée de quelques indispensables :

  • De l’eau et des gamelles faciles à transporter
  • Une médaille à attacher au collier ou harnais de votre chien avec vos coordonnées
  • Le carnet de santé de votre chien
  • Tout le matériel de traction (ceinture, harnais, laisse)
  • Le nécessaire de secours en cas de blessure
  • Des chaussures adaptées en cas de blessure aux pâtes
  • Un harnais spécifique (sac de bâts) si vous souhaitez faire porter du matériel à votre chien
  • Si vos randonnées sont longues, prévoyez un complément alimentaire à donner à votre chien ou des barres énergétiques adaptées par exemple en attendant le repas du soir

Par ailleurs, une fois votre date de randonnée fixée, n’hésitez pas, à l’approche de cette date, à aller rendre visite à votre vétérinaire pour qu’il puisse certifier de la bonne santé physique de votre chien et ses aptitudes à parcourir plusieurs kilomètres.

Autre recommandation, si vous voulez que votre chien vous aide à porter le matériel à l’aide d’un sac de bâts, ne lui demandez pas non plus qu’il vous tracte ! C’est soit vous, soit le matériel, pas les deux !

En résumé

Pour partir en randonnée avec votre chien en toute sécurité, vous devez :

  • Vérifier l’état physique de votre chien ainsi que ses capacités (auprès d’un vétérinaire)
  • Prévoir un itinéraire adapté aux capacités physiques de votre chien
  • Penser à prendre tout le nécessaire en cas de blessures
  • Faire des pauses régulièrement pour hydrater et vérifier l’état physique de votre chien
  • Ne pas laisser votre chien divaguer et aller voir tous les randonneurs ou autres animaux croisés en chemin
  • Ne pas détacher votre chien s’il est chasseur et fugueur et que vous ne maîtrisez pas le rappel
  • Ne pas laisser votre chien aller là où vous ne le voyez plus (risque de chute, falaises, dénivelés, etc.)
  • Penser à lui accrocher une médaille avec vos coordonnées en cas de fugue/perte
  • Ne jamais laisser votre chien porter du matériel ET vous tracter : c’est l’un ou l’autre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.