Pratiquer le Treibball avec votre chien : les conseils pour démarrer

treiball chien
Pratiquer le Treibball avec votre chien : les conseils pour démarrer
5 (100%) 4 votes

Vous avez un chien de berger mais pas de troupeau sous la main pour pratiquer une activité qui réponde réellement à ses besoins et instincts naturels ? Vous souhaitez découvrir un nouveau loisir à proposer à votre chien ?

Le Treibball est fait pour vous et comblera toutes vos envies et surtout celles de votre chien.

Laissez-moi vous présenter ce sport canin qui se démocratise de plus en plus, quels sont ses avantages, pour quels binôme cette discipline est faite et quelles en sont les règles.

A l’issu de la lecture de cet article, le Treibball n’aura plus de secret pour vous !

Le Treibball : qu’est ce que c’est ?

Le Treibball est un tout nouveau sport canin qui nous vient tout droit d’Allemagne. Il fut inventé par un hollandais du nom de Jan Nijboer.

L’objectif principal de ce sport était initialement d’épanouir les chiens de berger n’ayant pas la possibilité de travailler, puis, au fur et à mesure, c’est devenue une réelle discipline sportive et ludique pour dépenser physiquement et mentalement les chiens, de berger ou non d’ailleurs.

Le but est très simple : votre chien doit emmener dans des buts de gros ballons de gymnastique et le tout grâce à des ordres à distance. Tout comme un chien de berger pourrait regrouper et guider un troupeau de moutons, ici, nul besoin de faire courir des animaux, il suffit de faire rouler de gros ballons.

C’est un parfait mixe entre une conduite de troupeau et une partie de foot géante.

Le Treibball : quels sont les avantages ?

L’avantage principal du Treibball est bien entendu la non contrainte d’avoir des animaux à disposition… Vous en conviendrez, c’est tout même bien plus pratique.

De plus, un point qui me semble très important : lorsque la conduite de troupeau pour des chiens de berger est très occasionnelle, le chien n’étant pas très doué/entraîné pour l’exercice, peut se montrer peu délicat envers les animaux et donc les stresser.

Et à mon sens, le bien être de tous les animaux est primordial ! Il est donc parfois plus raisonnable d’entraîner son chien sur des objets non vivants, non pourvus d’émotion et donc non potentiellement anxieux : alors quoi de mieux qu’un ballon ?

Puis, bien entendu, comme toutes les activités à faire en binôme avec son chien, la pratique du Treibball permet à la fois de renforcer votre relation avec votre toutou, de le stimuler mentalement et physiquement, de renforcer son obéissance et sa coopération, etc.

Pratiquer le Treibball permet également de répondre de manière très complète aux besoins et instincts naturels des chiens de berger/troupeau qui n’ont pas la possibilité d’exprimer tout leur potentiel au quotidien sur un « vrai » troupeau.

De plus, j’évoquais le renforcement de l’obéissance et de la coopération de votre chien, mais si on va encore plus loin, la pratique du Treibball permet aussi de renforcer la précision de votre chien dans l’exécution des exercices, et notamment des exercices à distance.

Le Treibball : pour quels binômes maître/chien ?

Un autre avantage non négligeable du Treibball c’est qu’il est ouvert à tous et surtout accessible à bon nombre de binômes maître/chien. 

Tout d’abord, il n’y a pas de sélection de race, contrairement à certaines pratiques sportives comme le mordant par exemple. Les chiens de berger ne sont pas les seuls à pouvoir pratiquer le Treibball, et ça on valide !

Ensuite, il n’y a pas non plus de limite d’âge car chaque chien pourra aller à son rythme, selon ses capacités.

Enfin, l’une des principales différences en comparaison à d’autres sports canins, c’est que le maître n’est pas beaucoup sollicité physiquement. De fait, de nombreux propriétaires – non sportifs – peuvent se lancer sans forcément devoir travailler leur endurance par exemple.

Ainsi, si vous ou votre chien êtes trop âgé ou fatigué pour pratiquer des sports tels que l’agility par exemple, la pratique du Treibball est idéale !

Ou encore, si vous ne vous sentez pas de courir avec votre chien par peur de ne pas pouvoir suivre la cadence et cracher vos poumons au bout de 10 minutes, le Treibball est encore une fois fait pour vous !

Il a d’ailleurs été de nombreuses fois remarqué (et apprécié) que ce sport pouvait se pratiquer notamment par des personnes à mobilité réduite puisque, nous le verrons par la suite, le maître reste en statique et a « simplement » besoin de donner des ordres à distance à son chien.

Enfin, ce sport peut-être pratiqué même chez vous, dans votre jardin, puisqu’avec un minimum d’aménagement extérieur, il est tout à fait possible de vous entraîner à domicile 🙂 !

Comment fonctionne ce sport canin ?

Pour pratiquer le Treibball, votre chien devra connaître quelques indications telles que :

  • se placer derrière la balle
  • se diriger à gauche ou à droite
  • répondre à vos indications à distance
  • pousser une balle
  • diriger une balle
  • se stopper

Ces indications s’apprennent, elles ne s’improvisent pas bien entendu, et je vous conseille de faire appel à un professionnel ou d’intégrer un club spécialisé afin d’être guidé et accompagné au mieux dans le processus d’apprentissage.

Il existe notamment des stages de Treibball qui sont proposés sur plusieurs jours avec différents niveaux pour vous permettre de découvrir, d’être initié puis de vous perfectionner dans la pratique du Treibball.

Enfin, concernant le matériel à avoir pour pratiquer le Treibball, il n’est pas conséquent. Les seules choses dont vous aurez besoin pour pratiquer ce sport sont :

  • Un terrain de 15m sur 30m environ
  • Des balles de gymnastique (qui s’achètent dans les magasins de sport).

Toutefois, au début, vous n’aurez besoin que d’une balle pour initier votre chien et lui apprendre les indications de base, et vous pourrez tout à fait vous exercer dans votre salon par exemple.

Quelles sont les règles en compétition ?

Passons maintenant aux règles à respecter notamment pendant les compétitions. Car oui, il y a des compétitions, elles sont somme toute très rares puisque ce sport canin est récent mais elles ont tout de même le mérite d’exister.

Tous les chiens sont acceptés, nous l’avons vu, mais ils ne pratiqueront pas le Treibball dans la même catégorie, il en existe 4 distinctes :

  • La catégorie 1 qui concerne tous les chiens berger et bouvier de plus de 40 cm au garrot
  • La catégorie 2 qui concerne tous les chiens berger et bouvier de moins de 40 cm au garrot
  • La catégorie 3 qui concerne toutes les autres races de plus de 40 cm au garrot
  • La catégorie 4 qui concerne toutes les autres races de moins de 40 cm au garrot

Une fois les chiens répartis dans chacune de ces catégories, ils sont ensuite répartis selon leur niveau :

  • Classe A : le chien devra conduire 3 ballons avec une distance de 5 mètres entre lui et son maître
  • Classe B : le chien devra conduire 6 ballons avec une distance de 8 mètres entre lui et son maître
  • Classe C : le chien devra conduire 8 ballons avec une distance de 12 mètres entre lui et son maître
  • Classe D : le chien devra conduire 8 ballons avec une distance de 15 mètres entre lui et son maître

Chaque balle devra être ramenée une par une dans les buts.

Le maître/conducteur ne doit pas sortir de ses buts et rester en « statique » en attendant que son chien ramène les balles. Il sera toutefois autorisé à aider le chien à mettre la balle dans les buts mais devra toujours toucher avec une de ses mains les buts.

Enfin, terminons sur les éventuelles situations pouvant aboutir à une élimination du binôme lors d’une compétition :

  • Lorsque le chien mord ou perce une balle
  • Lorsque le maître/conducteur met une pression trop extrême à son chien, cri, etc.
  • Lorsque le maître/conducteur sort de ses buts
  • Lorsque le ballon sort du terrain délimité

Alors prêt.e.s à essayer le Treiball avec votre chien ? Dites-nous en commentaire ce que vous pensez de ce sport et si votre chien aimerait ça ! 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.