Comprimé anti puce pour chien : Comment ça marche ? Est-ce vraiment efficace ?

apprendre le touche a son chien
Comprimé anti puce pour chien : Comment ça marche ? Est-ce vraiment efficace ?
4 (80%) 6 votes

Il existe différentes façons de prendre soin de la santé de votre animal, et le protéger des puces et parasites en tout genre en est une ! Colliers antiparasitaires, pipettes ou comprimés, les solutions pour préserver la santé de votre chien ne manquent pas.

Aujourd’hui, focus sur le comprimé anti puce ! Nexgard, Bravecto, Capstar, Comfortis et bien d’autres… Voyons un peu comment choisir le bon médicament pour en finir avec les invasions de puces !

=> Cliquez ici pour accéder immédiatement aux traitements que nous recommandons

Collier, pipette, comprimé… Quelles différences entre les anti puces pour chien ?

Vous avez peut-être déjà utilisé les pipettes (du style Frontline Combo), sprays ou colliers antiparasitaires, très répandus (et très effaces !) pour éradiquer les puces. A la différence de ces produits, les comprimés ont un mode d’administration oral et mode d’action systémique.

Ils sont donc ingérés par le chien, et intoxiquent les puces via le sang de l’animal et non par simple contact avec son pelage.

De ce fait, il n’y a pas de danger pour les maîtres – et particulièrement pour les enfants – de s’intoxiquer au contact du produit, comme c’est le cas pour certains antiparasitaires topiques. Si ce risque est limité pour les pipettes et sprays qui sèchent en 24 à 48h, c’est une autre histoire pour les colliers qui diffusent de l’antiparasitaire pendant plusieurs mois en continu.

En finir avec les puces : insecticide ou insectifuge ?

Dans le vaste panel des produits antiparasitaires, vous trouverez des insecticides et des insectifuges. Un produit insecticide tue les insectes, tandis qu’un insectifuge les fait fuir. Les insectifuges sont donc recommandés à titre préventif plutôt que curatif. Ils permettent de repousser les puces sur un animal peu ou moyennement exposé, mais ne sont pas assez puissants en cas de véritable invasion.

Les comprimés, pour la plupart, sont des insecticides. Ils ne doivent pas être confondus avec les compléments alimentaires insectifuges (souvent à base d’ail) distribués sous forme de friandises.

Un chien qui se gratte

Quels sont les différents types de comprimés anti puces ?

Il y a tellement de comprimés différents sur le marché qu’il est facile de s’y perdre. Essayons tout d’abord de mettre les choses au clair !

Les comprimés curatifs

Au grands maux, les grands remèdes ! Les médicaments curatifs, comme le Capstar, éradiquent toutes les puces présentes sur votre chien en quelques minutes.

L’effet immédiat du comprimé est appréciable, mais il n’a en revanche aucun rémanence.

Il sera donc rapidement éliminé de l’organisme de votre molosse, et les puces reviendront aussitôt si vous n’avez pas pris soin de traiter votre environnement.

Pour s’assurer d’être durablement débarrassé de ces parasites, il vous faudra également traiter votre maison avec un fumigène anti puces.

=> Cliquez ci-dessous pour commander Capstar sur notre pharmacie partenaire :

Les comprimés curatifs et préventifs

Les comprimés curatifs, et dits préventifs, ont une action rémanente.

La substance active demeure dans l’organisme de votre chien plusieurs semaines après la prise du comprimé. Les prochaines puces qui viendraient s’y nourrir meurent donc en quelques heures, sans avoir eu le temps de pondre.

Cependant, le comprimé n’élimine pas les parasites de l’environnement, et ceux-ci doivent nécessairement mordre votre chien pour mourir. Ce traitement ne prévient donc pas des nouvelles morsures, mais évite les nouvelles infestations.

comprime-chien-anti-puces

Composition et fonctionnement des comprimés anti puces pour chien

Pour bien comprendre ce que vous donnez à votre compagnon et pourquoi, commençons par un peu de science ! Ici, nous allons parler molécules, substances actives et excipients…

Que contiennent ces médicaments ?

Les substances actives des comprimés antiparasitaires diffèrent selon les marques. On y retrouve de l’Afoxolaner (Nexgard), du Nitenpyram (Capstar), du Fluralaner (Bravecto) et du Spinosad (Comfortis), pour ne citer que les plus connues. Ces substances sont toutes des insecticides (et acaricides pour le Fluralaner et l’Afoxolaner) qui ciblent les puces et les tiques adultes.

Les autres ingrédients contenus dans les comprimés sont des excipients permettant de donner au médicament sa consistance et sa couleur. Des arômes sont aussi ajoutés pour que votre chien avale facilement le comprimé – le plus souvent sans se douter de rien !

Comment agissent-ils sur mon chien ?

Les comprimés antiparasitaires sont des produits systémiques, ils doivent donc passer dans l’organisme du parasite pour agir. Les effets sont rapides : les puces meurent en quelques heures (voir quelques minutes) et les tiques en moins de 48h. Ces délais correspondent à leur premier repas sur le dos de votre molosse, une fois celui-ci traité.

Le mode d’action du comprimé dépend de sa substance active. Ces molécules s’attaquent toutes au système nerveux des parasites, mais chacune à leur manière. Insecticides et acaricides, l’Afoxolaner et le Fluralaner ciblent autant les puces que les tiques. Simples insecticides, le Spinosad et le Nitenpyram n’éliminent quant à elles que les puces.

Aucune de ces molécules n’est un IGR (Insect Growing Regulator). Les comprimés ne permettent donc pas de réduire la ponte, l’éclosion et développement des larves. Néanmoins, si tous vos molosses sont correctement traités, les parasites finiront par disparaitre de votre habitation, faute de pouvoir se nourrir.

Cela peut prendre un certain temps, il est donc conseillé de traiter l’environnement en complément du comprimé : un coup de Fogger, et on n’en parle plus !

Combien de temps un comprimé est efficace, une fois administré ?

Tout dépend du comprimé. Ceux évoqués plus haut ont une rémanence de plusieurs semaines, mis à part le Capstar. L’action du Comfortis et Nexgard dure 4 à 5 semaines, et celle du Bravecto 12 semaines. Pour les autres comprimés moins connus, vous trouverez ces informations sur la notice ou, mieux, auprès de votre vétérinaire !

donner comprime chien

Comment donner un comprimé anti puce à son chien ?

Les comprimés sont distribués par voie orale, souvent en même temps que la nourriture. Gardez à l’esprit que les comprimés antiparasitaires, quelle que soit leur marque, sont constitués de puissantes substances actives ! Ils sont délivrés sur ordonnance : n’essayez pas d’en administrer à votre chien sans l’accord de votre vétérinaire.

Posologie

Les posologies diffèrent en fonction des molécules et de la concentration des comprimés. Il faut donc vous référer à votre vétérinaire et bien lire la notice avant d’en donner à votre animal. Ne pouvant vous proposer une liste exhaustive des comprimés anti puces du marché, voici quelques indications sur les marques les plus courantes :

Le Capstar doit être administré uniquement en cas d’infestation visible de puces sur l’animal. La dose recommandée est de 1 mg/kg. Le traitement peut être répété plusieurs jours de suite, mais sans dépasser une dose par 24h. Ce médicament n’ayant pas d’action rémanente, votre vétérinaire peut vous conseiller de l’associer avec un anti puce préventif. Capstar peut-être ingéré avec ou sans nourriture.

Pour le Nexgard, la dose qui convient est de 2,7 à 6,9 mg/kg. A nouveau, tournez-vous vers votre vétérinaire pour obtenir le comprimé correspondant au poids de Médor. Vous pouvez le donner avec ou sans nourriture.

Le Comfortis doit être distribué en doses ne dépassant pas 45 à 70 mg/kg. Idéalement, faites peser votre chien par le vétérinaire et demandez-lui directement la dose correspondante. Le comprimé doit impérativement être absorbé pendant un repas, ou immédiatement après.

Le Bravecto doit être administré à une dose de 25 à 56 mg/kg. Il doit également être ingéré pendant un repas, ou immédiatement après.

Il est fortement déconseillé de diviser les comprimés antiparasitaires, surtout pour le Nexgard et le Bravecto. Demandez plutôt à votre vétérinaire de vous fournir la dose adaptée.

=> Cliquez ici pour voir tous les comprimés anti-puces vendus sur notre pharmacie partenaire

Mode d’administration

Généralement, tous les comprimés peuvent être glissés dans la gamelle de votre molosse. Idéalement, ne servez à votre chien qu’une petite dose de nourriture afin de vérifier facilement qu’il a bien avalé le comprimé.

Ces médicaments sont souvent appétant, vous pouvez donc essayer de les donner à votre chien comme une friandise pour qu’il l’avale tout seul (Attention tout de même au Bravecto et au Comfortis, qui ne doivent pas être ingérés le ventre vide) ! Vous retrouverez quelques unes de nos astuces pour donner des comprimés à votre chiens ici.

Quelles précautions prendre pour donner un comprimé anti puce à mon chien ?

Encore une fois, tout dépend de la marque choisie, et donc de la molécule active. Votre vétérinaire vous conseillera à ce sujet. En cas de doute, voici quelques rappels concernant les produis les plus répandus.

A quel chien donner un comprimé anti puce ?

Les comprimés sont conseillés pour les animaux exposés aux parasites ou présentant une infestation de puces visible. Pour la plupart, ils doivent être donnés à un animal adulte, en bonne santé et pesant plus de 2 kg.

Le Capstar peut être donné à vos animaux dès 1 kg et 4 semaines, le Comfortis à partir de 1.3 kg, mais pas avant 12 semaines, et le Nexgard et le Bravecto dès 8 semaines et 2 kg.

A quel chien ne surtout pas donner de comprimé ?

Attention, les Colleys sont intolérants au Spinosad ! Ne donnez surtout pas de Comfortis à votre chien sans l’avis de votre vétérinaire si vous n’avez pas un bon aperçu de son pedigree. Pour les chiens convalescents ou suivant un autre traitement, demandez également l’avis de votre vétérinaire.

vermifuge chien

Contre-Indications médicales

La plupart des substances actives des comprimés anti puces s’attaquent au système nerveux des insectes. Même si le dosage est prévu pour des puces, et est donc très minime, ce médicament est déconseillé pour les chiens atteints d’épilepsie.

Interactions médicamenteuses et effets indésirables possibles

Le Capstar, Nexgard et Bravecto n’ont pas d’interactions médicamenteuses connues. Il est cependant conseillé d’utiliser avec prudence le Bravecto si votre chien prend des anti-inflammatoires stéroïdiens (prescrits pour les allergies ou douleurs chroniques) ou des dérivés de Coumarine (anticoagulant). Le Comfortis peut interagir avec différents substrats, et notamment l’Ivermectine (utilisée dans le traitement de la gale).

Les vomissements, quoi qu’assez rares, sont les effets secondaires les plus courants chez le chien. Avec le Capstar, votre chien peut aussi ressentir d’importantes démangeaisons dues à la mort des puces. Ces effets sont passagers et bénins.

Plus rarement, des troubles gastriques (vomissement et diarrhées), un certain abattement ou une anorexie ont été rapportés. Des signes nerveux (convulsions, tremblements, etc.) peuvent également apparaître dans de très rares cas.

Les comprimés anti puces et la Dermatite Allergique (DAPP) du chien

Les comprimés anti puces à action rémanente sont parfois utilisés pour traiter la Dermatite Allergique par Piqûres de Puces (DAPP). Cette affection entraine une réaction cutanée particulièrement violente de votre animal suite aux piqûres d’insectes. Le chien ressent alors de fortes démangeaisons, se gratte – parfois jusqu’au sang – et perd ses poils par plaques entières. Il peut également mal supporter les anti puces topiques, car sa peau peut être particulièrement irritée.

Les comprimés le débarrasseront efficacement des puces. Il faut cependant prendre soin de traiter son environnement pour que de nouvelles puces ne reviennent pas ! Celles-ci devant mordre votre chien pour être intoxiquées, il continuera à présenter des signes de DAPP tant que les puces de son habitat viendront le piquer.

Le comprimé anti puce est-il efficace ?

Chaque comprimé a son efficacité propre en fonction de ses caractéristiques. Il est donc important de les utiliser correctement et de choisir le médicament adapté. Toutes les marques et les substances actives ne ciblent pas les mêmes insectes et n’ont pas la même rémanence.

En général, la mort des puces se produit dans les heures qui suivent l’absorption du comprimé, quelle que soit la substance active (le Capstar est particulièrement fulgurant). Pour bien choisir le médicament adapté à votre toutou, résumons les caractéristiques des produits les plus communs :

  • Pour une protection curative et préventive contre les tiques et les puces : le Bravecto (jusqu’à 12 semaines d’efficacité) et le Nexgard (4 semaines).
  • Pour une protection curative et préventive contre les puces : Comfortis, efficace jusqu’à 4 semaines
  • Pour un usage curatif contre les puces : le Capstar.

Questions fréquentes à propos des comprimés anti-puce

Des questions régulièrement soumises par nos lecteurs, et qui vous intéresseront sûrement. Si vous avez une autre question, contactez-nous ou demandez à un vétérinaire !

Puis-je donner un comprimé anti puce à ma chienne gestante ou allaitante ?

Attention, c’est possible pour certaines marques seulement : le Bravecto et le Capstar, par exemple. Mais il faut absolument éviter le Nexgard et le Comfortis dans cette situation.

Peut-on donner un comprimé anti puce à un chiot de moins de 3 mois ?

En règle générale, les comprimés antiparasitaires peuvent être administrés à partir de 8 semaines. Cependant, tous les produits ont une posologie propre à leur composition et leur concentration. Le Comfortis ne peut pas être donné à un chiot de moins de 12 semaines, tandis que le Capstar peut être administré à un animal de 4 semaines. Pour ne pas risquer d’intoxiquer votre chiot, demandez conseil à votre vétérinaire.

Peut-on donner un comprimé anti puce à un chiot ou à un petit chien de moins de 2 kilos ?

Encore une fois, tout dépend du comprimé en question. Le Capstar peut être donné à partir de 1kg et 4 semaines, et le Comfortis à parti d’1.3kg, mais 12 semaines. Reportez-vous à la notice du comprimé choisi ou, mieux, posez la question à votre vétérinaire !

Les comprimés peuvent-ils éliminer les poux broyeurs ?

Généralement, non. Les substances actives des comprimés cités dans cet article, et la plupart des autres marques, ne ciblent pas le pou broyeur. Cette espèce est plutôt éliminée avec du Fipronil.

Les comprimés permettent-ils de traiter mon habitation contre les puces ?

En cas d’invasion de parasites, non. Les comprimés agissent de façon systémique, il faut donc que chaque parasite morde votre animal pour mourir. Les œufs, cocons et larves ne sont pas détruits. Il est fortement conseillé de traiter son habitat au spray ou au fumigène pour éradiquer tous les parasites.

education chiot positif

Notre avis sur les comprimés anti puces pour chien

Les comprimés ont l’avantage d’être pratiques d’utilisation et de ne pas présenter de danger pour le maîtres (et ses enfants !) en cas de contact avec un chien fraîchement traité. De plus, le dosage est plus facile, et vous évitez les inconvénients des poils gras et jaunies par les pipettes ou rendus poisseux par les sprays. De plus, on ne les trouve que sur ordonnance, ce qui évite les erreurs de posologie et d’utilisation.

Côté inconvénients, les comprimés sont à moins large spectre que d’autres solutions antiparasitaires. Ils ne ciblent souvent que les puces, et éventuellement les tiques. Contrairement aux traitements non systémiques, ils sont inefficaces contre les maladies transmises par morsures de tiques, car le parasite ne meurt qu’après son premier repas. Pour finir, ils ne permettent pas d’assainir l’habitation en cas d’invasion de puces.

Vous devriez maintenant y voir un peu plus clair parmi tous ces traitements antiparasitaires pour chien ! Et vous ? Vous êtes plutôt comprimé ? Collier ? Pipette ? Ou vous avez encore d’autres solutions ? Posez-nous vos questions et partagez vos astuces dans les commentaires !BOUTTON-produit-dressage-chien

 

Pour éviter les frais de santé élevés, pensez aussi aux assurances pour chiens ! Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, je vous conseille d’utiliser ce comparateur d’assurances pour chiens qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour ton chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.