L’épilespie chez le chien : symptômes, causes & traitements

epilespie-chien
L’épilespie chez le chien : symptômes, causes & traitements
3.2 (63.64%) 33 votes

Dans cet article, nous allons étudier ce qu’est l’épilepsie du chien. Afin de mieux comprendre cette maladie et ses conséquences sur la santé de votre chien, nous verrons quels en sont ses causes, ses symptômes et ses traitements.

Nous observerons également qu’il est tout à fait possible de vivre avec un chien épileptique en adoptant quelques bons gestes.

max-le-chien

Salut, je suis Max !
Le meilleur moyen de prendre soin d’un chien épileptique
est de lui administrer un traitement régulier.
> Etes-vous parfaitement assuré.e pour cela ?

Qu’est-ce que l’épilepsie et quelles en sont les causes ?

Afin de mieux comprendre l’épilepsie, nous devons définir dans un premier temps ce qu’est une convulsion. Cette dernière est une manifestation neurologique qui prouve que votre animal souffre au niveau cérébral.

Maintenant que l’on sait ce qu’est une convulsion, nous allons pouvoir comprendre ce qu’est l’épilepsie chez le chien.

Elle se caractérise par des convulsions qui apparaissent soudainement. L’animal peut perdre connaissance mais ce n’est pas toujours le cas. La durée de la crise peut varier de quelques secondes à quelques minutes. En général, les crises passent toute seules.

Il existe plusieurs formes d’épilepsie chez le chien, L’épilespie dite vraie ou primaire et l’épilespie symptômatique ou secondaire.

L’épilepsie vraie (ou primaire) : Dans cette forme d’épilepsie canine, le chien ne présente aucun symptôme avant la crise. Aucun trouble n’est mis en évidence dans le cerveau. Seul le fait que vous assistiez à la crise permettra d’orienter le diagnostique du vétérinaire.

En effet, il est très rare que le vétérinaire voit un chien en crise car en général le temps que vous arriviez jusqu’au cabinet, la crise est terminée. Vous aurez donc un rôle primordial dans la description des symptômes. Il faut savoir que certaines races sont prédisposées à l’épilepsie même si tous les chiens peuvent en être atteints : teckel, caniche, labrador, berger allemand, boxer…

L’épilepsie symptômatique (ou secondaire) : Dans cette forme, les crises ont des causes sous jacentes qu’il est imporant de découvrir. On peut classer les crises sous deux formes :

  • Crises convulsives extracérébrales qui se manifestent par des troubles du métabolisme tels que : l’hypoglycémie, l’hypocalcémie ou bien qui peuvent être dues à des intoxications aux raticides par exemple.
  • Crises d’épilepsie d’origine cérébrale qui peuvent être dues à des tumeurs, à des traumatismes ou à des maladies entraînant des problèmes neurologiques telle que la maladie de carré.

chien se cache sous le canape

Quels sont les symptômes de l’épilepsie ?

Les crises convulsives généralisées : ce sont les crises les plus impressionnantes pour le propriétaire. La crise arrive en général très brutalement. Le chien arrête nettement ce qu’il est en train de faire, puis on le sent inquiet, agité, il commence à trembler et tombe sur le coté.

Parfois certains chiens poussent des hurlements. Une fois que le chien est tombé, il se raidit, en fait ce sont ses muscles qui se raidissent. Tout le corps du chien montre des contractions et des tressaillements, les yeux sont en général basculés, le chien s’urine dessus et parfois fait ses selles également.

L’animal mord sa langue, bave, ne contrôle plus du tout ses muscles masticateurs (c’est pour cela qu’il est important de ne jamais mettre les mains près de sa gueule pendant la crise car une morsure serait possible). Une fois la crise passée, qui peut durer plusieurs minutes, le chien se relève doucement. Il est incertain et fébrile sur ses membres.

Les crises peuvent se répéter à différentes fréquences mais si un traitement n’est pas mis en place, elles peuvent être de plus en plus violentes et de plus en plus longues.

Les crises généralisées non convulsives : dans ce cas, la crise est beaucoup moins impressionnante que dans la précédente. Elle dure moins de deux minutes environ et le chien ne perd pas connaissance. Il paraît juste inquiet et quelques tressaillements peuvent apparaître. La crise passe toute seule.

cane-corso-5

Comment diagnostique t’on l’épilepsie chez un chien ?

Si vous observez un des symptômes cités précédemment, il est important d’aller consulter votre vétérinaire. Il est primordial que vous notiez tout ce que vous avez pu constater. En effet, il est rare que le vétérinaire assiste à la crise, cela va donc être à vous de lui expliquer tout ce qu’il vous semble anormal.

Après avoir pris connaissance de vos propos, le vétérinaire va procéder à un examen neurologique complet, à une radiographie du crâne et à une prise de sang afin d’étudier s’il y a une cause sous jacente à l’épilepsie.

Quels sont les traitements pour gérer l’épilepsie de votre chien ?

Si votre animal est atteint d’épilepsie dite primaire, il ne pourra pas en guérir. Le but du traitement va être de réduire la durée, la fréquence et surtout la gravité des crises. Le vétérinaire avant de vous proposer un traitement va trouver la cause de l’épilespie de votre chien et ensuite il vous proposera un traitement.

Ne vous étonnez pas s’il ne vous donne pas de traitement à la première crise de votre animal, il est primordial d’identifier les causes en amont. Le traitement sera à donner à vie à l’animal. Le vétérinaire vous prescrira des antiépileptiques.

Il est important de mettre rapidement un traitement en place, une fois la cause identifiée car plus elle est prise tôt plus la crise sera facile à gérer et à prévenir.

Il sera nécessaire de faire régulièrement des prises de sang afin de vérifier que les organes de votre chien supporte bien le traitement. Celui-ci peut entraîner des effets secondaires donc si vous remarquez un changement après le début du traitement, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire.

Comment gérer une crise d’épilepsie ?

Si vous ressentez que votre chien va faire une crise d’épilepsie, il est important de vérifier plusieurs choses afin de le sécuriser un maximum :

Vérifiez qu’il ne puisse pas se faire mal en se cognant ou en tombant. Pour cela, enlevez tout ce qui est à sa hauteur et qui pourrait le blesser, si vous avez des escaliers, sécurisez les avec des barrières.

Pensez et je sais que ce n’est pas évident pendant ces moments là à calculer le temps que dure la crise. Ce sera un indice très important pour votre vétérinaire.

Il est important que ce soit calme le temps de la crise. Mettez votre chien dans la pénombre, évitez de faire du bruit. Vous pouvez rester près de lui, ca pourra l’apaiser de vous savoir à côté mais surtout ne faites pas de bruit, ni de mouvements brusques.

En cas de grosse crise, n’essayez jamais de tirer sur la langue de votre chien afin de la sortir. Il risquerait de vous mordre sans le vouloir. Ne vous inquiétez pas, il n’avalera pas sa langue. Si les crises se répètent d’une facon rapprochée (3 en 30 minutes par exemple), appelez votre vétérinaire afin qu’il vous aide à gérer la crise à distance ou emmenez le chez votre vétérinaire si celui-ci vous le conseille.

Questions Fréquentes à propos de cette maladie

Vous avez une question dont la réponse n’est pas dans la liste ci-dessous ? Postez-là en commentaire, nous tâcherons d’y répondre au plus vite !

Ma chienne est épileptique, peut-elle avoir des bébés ?

Cela peut être risquée et délicat à gérer. L’épilepsie chez le chien peut être héréditaire, on augmente donc le risque que le bébé en soit atteint. De plus, les traitements administrés à la chienne épileptique peuvent avoir des conséquences sur le foetus. Il est donc déconseillé de faire reproduire une chienne atteinte d’épilepsie.

Il vaut mieux, à l’inverse la faire stériliser pour éviter la gestation. Il est important de savoir que la stérilisation aura aussi un effet bénéfique sur la chienne car les crises peuvent être provoquées par les changements hormonaux des chiennes non stérilisées.

Puis-je partir en voyage avec mon chien épileptique ?

Partir en vacances ou en voyage est un changement pour votre compagnon et comme tout changement, cela va être stressant pour votre chien. Il va donc falloir prendre quelques précautions :

Il est important que vous aillez votre chien sous les yeux pour le surveiller, évitez donc tout ce qui est soute en avion ou en bateau, privilégiez la voiture ou le train.

Prévoyez bien le traitement de votre chien en cas de crise. Il sera judicieux de repérer les cliniques vétérinaires proches de l’endroit où vous partez en vacances en cas de nécessité.

Prévoyez son panier, son alimentation, ses jouets habituels s’il en a afin qu’il ait le plus de repères possibles. L’alimentation est primordiale, ne lui changez surtout pas, cela pourrait occasionner des désagréments au niveau intestinal qui pourraient se répercuter sur l’efficacité de son traitement.

Le retour de vacances

Et oui, votre chien aussi était en vacances, c’était super, vous avez beaucoup promené, joué mais vient l’heure où il faut rentrer à la maison et reprendre le travail.

Cela va être de nouveau un changement pour votre compagnon. Il est donc préférable de commencer à habituer votre compagnon quelques jours avant de rentrer de vacances à son ancien rythme. Cela sera moins brutale pour lui ce qui pourra éviter peut être de nouvelles crises.

Que peut-on retenir de cet article ?

Si votre chien est atteint d’épilepsie, ce n’est pas une fatalité ! Les crises d’épilepsie canine ne sont pas mortelles pour votre compagnon. D’autant plus que maintenant il existe des traitements afin de mieux les gérer et de mieux les prévenir.

En cas de crise, il ne faut pas paniquer car votre compagnon va le ressentir et risque de se stresser encore plus. Il n’en mourra pas et la crise passera seule.

Pour l’aider, rester calme, sécurisez les lieux et prévenez votre vétérinaire. Dans cette maladie, vous serez un peu le bras droit et les yeux du vétérinaire. Il sera important de noter la fréquence, la durée, les éléments qui auraient pu provoquer la crise.

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille aussi de vous pencher sur les assurances pour chiens. Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, je vous conseille d’utiliser ce comparateur d’assurances pour chiens qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour ton chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.