Maladie de Lyme chez le chien : symptômes, causes & traitements

maladie-lyme-chien
Maladie de Lyme chez le chien : symptômes, causes & traitements
5 (100%) 1 vote

Dans cet article, nous allons étudier la maladie de Lyme. Afin de mieux la comprendre et de mieux l’appréhender, nous verrons dans un premier temps quelles sont les causes de cette maladie, puis quels en sont les symptômes.

Enfin, nous verrons qu’il est tout à fait possible de protéger la santé de votre compagnon contre la maladie de lyme en appliquant quelques bons gestes.

max-le-chien

Salut, je suis Max !
Le meilleur moyen de protéger ton chien de la maladie de Lyme
est de lui administrer un antiparasitaire !
> Voir ma fiche Frontline Combo
> Voir ma fiche Advantix

Qu’est ce que la maladie de lyme?

La maladie de lyme est une maladie qui est dûe à une bactérie appelée “Borrelia burgdorferi”. La maladie de lyme peut être connue aussi sous le nom de “borréliose”. Cette bactérie est inoculée par ce qu’on appelle “un arthropode hématophage”telle que la tique.

En grec, le mot “hématophage”signifie “se nourrir de sang” et le mot “arthropode” signifie “articulé ou segmenté”.

Toutes les tiques ne sont pas porteuses de cette bactérie, seules les tiques du genre “ixodes ricinus” peuvent transmettre la maladie. Pour transmettre cette bactérie, la tique aura besoin de rester fixé au moins 48 heures sur son hôte qu’est le chien.

Il est important de savoir que, tout comme la Leptospirose la maladie de lyme est une zoonose. Les zoonoses sont des maladies et infections communes et transmissibles naturellement des vertébrés à l’Homme et vice et versa selon l’Organisation Mondiale de la Santé. Une trentaine de maladies peuvent être transmises par les animaux de compagnie.

La maladie de lyme peut être présente sur tout le territoire français mais le nord et l’est de la France sont plus touchés. Les piqûres de tiques responsables de cette maladie se produisent généralement entre le printemps et l’automne, période propice aux parasites.

Qu’est ce qu’une tique?

Afin de mieux comprendre cette maladie, il est important de savoir reconnaître une tique et ses différentes caractéristiques. Les tiques sont ce qu’on appelle des parasites, elles ont besoin d’un hôte, dans notre cas le chien, pour se nourrir et donc pour vivre.

Elles peuvent mesurer entre 1 et 5 mm de longueur lorsqu’elles ont le ventre vide et peuvent atteindre jusqu’à 30 mm après un bon repas. Elles sont porteuses de différentes bactéries qui seront responsables de différentes maladies.

Les tiques adorent les endroits humides comme les sous-bois, les forêts, les prairies. En cas de promenades dans ces lieux, il est important pour vous de porter des vêtements longs et serrés mais aussi claires, cela vous permettra de repérer plus facilement une tique sur vous.

Si vous repérez une tique plantée dans votre peau, il faut l’enlever le plus vite possible. Pour cela, utilisez un tire tique comme pour le chien. Insérez la tique à l’intérieur puis tournez, elle va venir toute seule. Pensez toujours a bien désinfecter le lieu de la piqûre.

maladie-lyme-chien

Quels sont les symptômes de la maladie de lyme?

Il est important de savoir que le temps d’incubation de la maladie est très long car les premiers symptômes peuvent apparaître plusieurs mois après la piqûre de tique.

La borréliose peut se présenter sous deux formes :

  • La forme aiguë : l’animal va présenter une hyperthermie ce qui va entraîner une baisse d’appétit, des douleurs au niveau des articulations dû à une inflammation pouvant toucher une ou plusieurs articulations ce qui va entraîner une boiterie. En caressant votre animal, vous pourrez constater que ses ganglions seront plus gros que d’habitude ce qui est signe d’une infection.
  • La forme chronique : dans cette forme de la maladie, les symptômes seront moins prononcés. Il y aura là aussi une boiterie mais qui ne sera pas constante, elle apparaîtra par moment. Une insuffisance cardiaque et rénale peut apparaître, des problèmes de peau notamment au niveau de la piqûre de la tique.

Comment diagnostique t’-on cette maladie?

Il n’est pas toujours simple pour le vétérinaire de diagnostiquer cette maladie du fait dans un premier temps de son temps d’incubation très long puis du fait que les symptômes de cette maladie peuvent être les symptômes de beaucoup d’autres maladies.

Pour l’aider à poser son diagnostique, le vétérinaire va tenir compte du mode de vie de l’animal : dans quelle région il vit, si c’est plutôt un chien de campagne ou de ville, si c’est un chien de chasse, puis il va réaliser une prise de sang qui va lui permettre d’effectuer ce qu’on appelle “une sérologie”. Cette dernière va permettre de mettre en évidence ou non, la bactérie dans le sang du chien.

Quels sont les traitements pour lutter contre cette maladie?

Comme pour toutes maladies dues à une bactérie, les antibiotiques seront la base du traitement. Le vétérinaire pourra aussi prescrire d’autres médicaments notamment des anti inflammatoires afin de soulager certains symptômes comme les douleurs articulaires.

Comment prévenir cette maladie?

Heureusement, il est possible d’éviter que votre animal attrape cette maladie.

Etant donné que la tique est le vecteur de cette maladie, il faut donc éviter que votre compagnon en attrape. Pour cela, il est important de traiter votre animal régulièrement surtout du printemps à l’automne avec des antiparasitaires externes.

Il en existe sous toutes les formes (pipettes, comprimés, shampoing, colliers), il faut être extrêmement vigilant et assidu sur la fréquence d’utilisation du produit que vous allez acheter.

En général, les pipettes (type Advantix ou encore Frontline Combo) se mettent tous les mois, les comprimés et les colliers peuvent avoir une durée d’efficacité plus longues. Renseignez vous bien auprès de votre vétérinaire afin d’optimiser l’efficacité du produit.

veterinaire

En complément du produit antiparasitaire, il est nécessaire après chaque balade en forêt d’examiner minutieusement votre chien afin de vérifier qu’il n’y ait pas de tiques. Les produits antiparasitaires même s’ils sont très efficaces et indispensables ne sont pas sûr à cent pour cent.

Si jamais vous trouvez une tique sur votre chien, il est important de bien l’enlever en s’assurant que la tête n’est pas restée sur le corps de votre compagnon. Afin d’éviter cela, prenez un crochet à tique ou une pince à épiler et tournez comme si vous dévissiez, vous verrez que le parasite se décroche entièrement.

Ensuite, désinfectez bien avec de la bétadine le lieu de la piqûre.

Enfin, afin de protéger au mieux votre animal, il existe un vaccin contre cette maladie recommandé notamment pour les chiens vivants dans les régions à risque et pour les chiens ayant un mode de vie où ils sont exposés aux tiques. Ce vaccin peut se faire dès le troisième mois de vie de votre animal.

La primovaccination se réalisera en deux injections à environ un mois d’intervalle puis un rappel annuel sera nécessaire.

Dernier point de prévention à prendre en compte : vérifiez que votre maison n’est pas infestée de tiques. Au moindre doute, nous vous conseillons d’utiliser un fumigène anti-parasitaire afin d’éliminer tout risque.

Comment l’Homme peut-il attraper cette maladie?

Comme pour le chien, l’Homme sera contaminé par une morsure de tique de type “ixodes ricinus”. Il est donc important que vous vous protégiez également durant vos balades en forêt dans les régions à risque.

Pour vous protéger, le mieux est de porter des vêtements longs et serrés notamment au niveau des jambes qui sont l’endroit le plus exposé aux herbes hautes et donc aux tiques.

Quels sont les symptômes chez l’Homme?

Chez l’Homme, on observe trois phases de la maladie :

Première phase : on observe dans ce premier temps, un problème cutané appelé érythème chronique migrant. On le constate surtout à l’endroit de la piqûre de la tique. Un point centrale se dessine puis une plaque rouge va l’entourer, elle aura une forme plutôt ovale.

Cette lésion cutanée peut apparaître jusqu’à un mois après la morsure. On peut également ressentir une grande fatigue, des maux de tête, des douleurs articulaires comme chez les chiens. Cette lésion disparaîtra seule en quelques semaines.

Deuxième phase : en général, elle apparaît plusieurs mois après la disparition de la lésion cutanée. Ensuite peuvent apparaître des problèmes cardiaques (syncopes, palpitations), neurologiques (méningite).

Troisième phase : Celle-ci peut apparaître des années après la piqûre de tiques. Là aussi des problèmes cutanées, articulaires et neurologiques peuvent apparaître.

Si vous avez été piqué par une tique, il est important d’aller chez votre médecin. Des examens complémentaires à la consultation seront nécessaires. Souvent un électrocardiogramme, un examen neurologique complet, une prise de sang seront demandés.

Le principal traitement sera une antibiothérapie, parfois une hospitalisation sera nécessaire.

Il faut savoir que chez l’Homme, la maladie se guérit très bien et il est très rare d’observer la troisième phase de la maladie.

Si mon chien est atteint de la maladie de lyme peut-il me la transmettre?

La réponse est non, vous ne pouvez pas attraper la maladie par contact avec votre chien. La tique doit vous piquer pour que vous attrapiez la maladie. Le risque avec votre chien est qu’il ramène chez vous une tique porteuse de la bactérie puis que vous vous fassiez mordre dans un second temps d’où l’importance de traiter votre chien et de l’examiner après chaque balade.

Que retenir de cet article ?

Dans le cas de la maladie de lyme, la prévention est de mise. L’essentiel est de protéger au mieux votre animal et son environnement avec des produits antiparasitaires, une vigilance accrue après les balades et une vaccination en cas de mode de vie exposé à cette maladie.

Si votre animal a cette maladie, des traitements existent, il faudra bien penser à citer à votre vétérinaire tous les symptômes que vous avez pu constater, cela pourra l’aider grandement dans son diagnostique. Et surtout en protégeant votre animal, vous le protéger lui mais vous aussi car, nous vous le rappelons, cette maladie est transmissible à l’Homme.

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille aussi de vous pencher sur les assurances pour chiens. Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, je vous conseille d’utiliser ce comparateur d’assurances pour chiens qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour ton chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.