Vaccins pour chien : pourquoi, quand et comment vacciner mon chien ?

vermifuge chien
Vaccins pour chien : pourquoi, quand et comment vacciner mon chien ?
5 (100%) 1 vote

Personne n’aime les vaccins … Mais comme pour les humains, il est important de prendre soin de la santé de votre chien en le faisant passer par la case vétérinaire, le temps de quelques piqûres qui pourraient lui sauver la vie !

Pourquoi vacciner votre chien ? Quand ? Quels sont les vaccins vraiment obligatoires ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les vaccins pour chien !

max-le-chien

Salut, je suis Max.
Je peux te faire économiser jusqu’à 60% sur tes frais d’assurance pour chien.
Ça t’intéresse ? Clique ici.

Qu’est-ce qu’un vaccin ?

Afin de comprendre au mieux pourquoi il est conseillé de faire vacciner votre animal, nous allons voir ensemble ce qu’est un vaccin. Lorsque votre vétérinaire fait la piqûre du vaccin à votre chien, il injecte dans son organisme une substance (des antigènes).

Cette substance étant donné qu’elle est étrangère à l’organisme de votre animal a pour but de faire réagir ses anticorps à un taux suffisamment élevé pour l’immuniser contre la maladie contre laquelle on le vaccine.

Pourquoi vacciner son chien ?

Les vaccins sont fait pour éviter que votre chien attrape une maladie potentiellement grave. Il a pour but de faire réagir l’immunité de votre chien de telle façon à ce que le jour où il aura un contact avec une des graves maladies contre lesquelles il est vacciné, ses anticorps la combattront.

Le vaccin est un acte préventif, il sera donc pratiqué sur un animal en bonne santé. Si votre chien est déjà porteur d’une des maladies que nous allons voir ci-dessous, il ne sera pas possible de le vacciner.

Les vaccins sont-ils obligatoires pour les chiens ? Si oui, lesquels ?

Si vous ne voyagez pas et que vous ne mettez pas votre compagnon en pension, aucun vaccin n’est obligatoire. Cependant, il est fortement conseillé de les vacciner contre certaines maladies que nous allons voir ci-dessous.

Dans son carnet de vaccination, vous allez observer dans les premières pages un onglet qui se nomme “primovaccination”, nous allons voir ce que cela signifie. On a toujours entendu que l’on pouvait faire vacciner nos chiots à partir de l’âge de huit semaines mais pourquoi pas avant ?

Tout simplement car durant les deux mois qui suivent sa naissance, le chiot est protégé par les anticorps de sa mère. Et oui, lorsque le chiot tête sa mère, il ingère à travers le lait des anticorps qui vont le protéger durant ces deux premiers mois de vie.

Le colostrum lui aussi est riche en anticorps. A ses deux mois, il va falloir faire ses premiers vaccins (primovaccination) afin qu’il reste protéger.

En général, la primovaccination se réalise en deux injections à un mois d’intervalle. Il faudra être bien prudent pendant ce mois qui va s’écouler entre les deux injections. Votre chiot sera vraiment protégé qu’à la deuxième injection. Il faudra donc éviter qu’il soit en contact avec des chiens non vaccinés, qu’il renifle les selles ou les urines dans la rue ou la forêt (car elles peuvent être porteuses de maladies).  

Afin que votre chien continue à être protégé toute sa vie, il sera nécessaire de faire des rappels annuels voir tous les six mois en fonction de votre lieu d’habitation.

Il est important de ne pas être en retard dans le vaccin annuel de votre chien: d’une part il ne serait plus correctement protégé et d’autre part il sera nécessaire de faire de nouveau les deux injections afin de le remettre à jour et cela a un coût.

Les principales maladies pour lesquelles un vaccin protège votre chien

Si vous continuez à regarder le carnet de vaccination de votre compagnon, vous allez y trouver des vignettes sur lesquelles sont inscrites des lettres (en général CHPL ou CHPLR, ces lettres peuvent varier en fonction des laboratoires). Mais à quoi correspondent-elles:

  • Le C correspond à la maladie de Carré: c’est une maladie contagieuse due à un virus. La durée de l’incubation est de 3 à 7 jours. Plusieurs symptômes peuvent être observés si votre animal est atteint de cette maladie: une fièvre durable , une catarrhe oculonasal (cela signifie qu’il y a du pus au niveau des yeux et du nez), une toux, des troubles neurologiques (convulsions, paralysies), problèmes digestifs (vomissements, diarrhée). Mais heureusement un vaccin existe contre cette grave maladie. Afin de le vacciner au mieux, il faudra faire la première injection de votre compagnon à ses 8 semaines puis une autre sera nécessaire 3 à 4 semaines plus tard, puis une injection de rappel sera nécessaire tous les ans durant toute sa vie.

ibuprofene chien malade

  • Le H pour hépatite contagieuse canine ou hépatite de rubarth: là aussi il s’agit d’une maladie contagieuse due à un adénovirus. Son incubation est de 3 à 6 jours. Les principaux symptômes sont une forte fièvre durant 4 jours, une gastro entérite, l’animal peut sembler avoir le dos vouté ce qui est du à un foie qui est gros, des troubles oculaires (uvéite)… Le protocole de vaccination est identique à celui de la maladie de carré.
  • Le P pour la parvovirose: c’est une maladie très contagieuse due à un parvovirus. L’incubation est de 4 jours environ. Cette maladie atteint souvent les chiots. Le principal symptôme sera une gastro entérite hémorragique (vomissements, diarrhée avec sang, anorexie). Les animaux meurent rapidement de cette maladie (dans les 2 à 3 jours qui suivent l’apparition des symptômes). L’odeur de cette diarrhée est bien spécifique à la parvovirose. Le protocole de vaccination est identique aux autres maladies.

vermifuge-vers-chien

  • Le L pour la leptospirose: c’est une maladie contagieuse. Votre compagnon peut attraper cette maladie en étant en contact avec de l’urine d’un animal infecté, mais aussi en buvant de l’eau contaminée (souvent en forêt, les flaques sont contaminées par l’urine de rats ou de renards) ou en ingèrant des aliments eux aussi infestés (par exemple les mûres sauvages en forêt souillées par l’urine de renard). Son incubation est de 4 à 6 jours. Les principaux symptômes seront des troubles digestifs (vomissements avec sang et diarrhées hémorragiques), un ictère (c’est à dire que toutes les muqueuses deviennent jaunes), une hyperthermie. L’animal décède dans les jours qui suivent. Au niveau du protocole de vaccination , il est également identique à celui de la maladie de carré sauf si vous avez un chien de chasse qui peut être plus exposé aux risques de cette maladie. Là il est conseillé de faire pour la primovaccination 2 injections à 3 semaines d’intervalle et d’un rappel tous les 6 mois .
  • Le R correspond à la rage: c’est une maladie contagieuse due à un virus. Les principaux symptômes seront un changement de comportement, une paralysie et le décès de l’animal. Au niveau du protocole de vaccination, il est possible de vacciner votre animal à partir de 3 mois puis une injection par an sera nécessaire.

Nous avons vu les principales maladies contre lesquelles il est conseillé de protéger votre compagnon.

Dans certaines régions tel que le pourtour méditerranéen, il est également conseillé de le vacciner contre la leishmaniose qui est causé par un petit moustique appelé phlébotome ou la piroplasmose pour les animaux habitant plutôt dans le sud ouest, celle-ci est véhiculée par les tiques.

maladie-lyme-chien

En revanche, si vous êtes amenés à voyager en dehors de votre pays ou à mettre votre animal en pension, ces vaccins deviennent obligatoires.

Certaines pensions demandent également le vaccin contre la toux du chenil. C’est une maladie très contagieuse qui atteint les voies respiratoires et engendrent une forte toux. Elle est assez longue à guérir.

Si vous êtes amené à partir en camping ou à prendre le bateau ou l’avion avec votre compagnon, renseignez vous auprès de la compagnie, certaines exigent le vaccin contre la rage même si vous ne sortez pas du département.

Il faut savoir aussi que les chiens qui appartiennent à la première ou deuxième catégorie doivent obligatoirement être vaccinés contre la rage.

Un petit conseil avant de conclure cet article, penser à vermifuger votre animal 2-3 jours avant son rendez vous vaccinal. Et comme le proverbe le dit si bien «  il vaut mieux prévenir que guérir  ».

Pour éviter les frais de santé élevés, je vous conseille aussi de vous pencher sur les assurances pour chiens. Pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux et au meilleur prix, je vous conseille d’utiliser ce comparateur d’assurances pour chiens qui vous permettra d’économiser jusqu’à 60% sur vos frais.

Es-tu sûr(e) d'avoir la meilleure offre d'assurance pour ton chien ? Je te parie que non ! Grâce à ce comparateur, diminue tes frais jusqu'à 60% ! Essaye, c'est gratuit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.