Veloxa pour chien : Comment ça marche ? Est-ce vraiment efficace ?

veloxa-chien
Veloxa pour chien : Comment ça marche ? Est-ce vraiment efficace ?
Notez ce contenu

Avec l’arrivée des beaux jours, la santé de votre chien est menacée plus que jamais par les parasites, et notamment les vers, dont il est malheureusement difficile de se débarrasser totalement. Vermifuger votre chien est un acte incontournable pour préserver sa santé et garder votre compagnon en pleine forme !

Sur le marché de la santé canine, vous trouverez pléthore de médicaments destinés à éradiquer les vers, peut-être même un peu trop… Pour vous aider à vous y retrouver, nous vous parlons aujourd’hui du vermifuge Veloxa !

Qu’est-ce que Veloxa pour chien ?

Le médicament vétérinaire Veloxa est un anthelminthique commercialisé par Mérial, leader mondial du marché de la santé canine. Le nom de cette société ne vous dit peut être rien, mais vous connaissez certainement son produit star, le Frontline Combo. Contrairement à Frontline, Veloxa est destiné à lutter contre les vers plats et ronds, autrement nommés Cestodes et Nématodes.

Il s’agit plus particulièrement d’un vermifuge à large spectre, qui agit contre sept sous-espèces de cestodes et de nématodes. Les vers sont à l’origine de nombreuses maladies, dont certaines peuvent être gravissimes.

Veloxa vous aide à préserver la santé de votre animal en le protégeant contre la plupart des vers communs, et notamment le Ténia transmis par les puces.

De quoi est composé ce vermifuge ?

Les substances actives utilisées par Veloxa sont le Fébantel, le Pyrantel et le Praziquantel. Ces substances ont toutes trois, parmi d’autres, fait l’objet d’une exonération de prescription en 2012.

Vous pouvez donc les trouver en vente libre, dans des quantités restreintes. Le Veloxa contient aussi quelques excipients sans effets notoires, dont des arômes de bœuf destinés à rendre les comprimés appétissants pour votre chien.

Comment agit Veloxa ?

Le Veloxa agit localement dans le système digestif de votre chien où vivent les vers, mais se diffuse également dans son sang. Ceci est dû à ses différentes molécules : le Praziquantel est davantage métabolisé par votre chien, tandis que le Fébantel et le Pyrantel sont faiblement absorbés par son organisme.

Le Praziquantel s’attaque aux cestodes, les vers plats. Il provoque une paralysie des parasites, suivit de leur mort, puis facilite leur excrétion par votre chien.

Le Pyrantel cible quant à lui le système nerveux des vers plats, et le Fébantel fait partie des azoles, molécules anthelminthiques redoutables, notamment lorsqu’elles sont utilisées en synergie avec le Pyrantel et le Praziquantel.

Sous quelle forme se trouvent les vermifuges Veloxa ?

Ce médicament est un comprimé ovale et brun. Le Veloxa est vendu par plaquettes de deux comprimés, en boîtes de 1, 2, 24 ou 48 plaquettes.

Vous le trouverez deux dosages différents dans le commerce : les Veloxa classiques, réservés aux chiens de moins de 17,5kg, et les Veloxa XL pour les toutous de plus de 17.5kg.

Notice et posologie des comprimés Veloxa

Les comprimés Veloxa contiennent des substances qu’il convient d’utiliser avec précaution. Pour la sécurité de votre chien, comme pour l’efficacité du produit, veillez à lire attentivement la notice et à la respecter soigneusement !

En cas de doute, demandez conseil à votre vétérinaire qui pourra s’assurer que ce produit est sans danger pour votre chien.

Posologie

La dose correspondant au poids de votre chien doit être scrupuleusement respectée et administrée en une seule prise. Pour déterminer le dosage adapté à Médor, ne laissez rien au hasard ! Idéalement, conduisez-le chez le vétérinaire afin qu’il puisse être pesé correctement. Ceci fait, administrez à votre chien les doses correspondant aux indications suivantes :

Comprimés Veloxa classiques (150mg de Fébantel):

Chiens de 2.25 à 5 kg : 1 demi-comprimé
Chiens de 5kg à 10kg : 1 comprimé
Chiens de 10kg à 15kg : 1.5 comprimé
Chiens de 20kg à 25kg : 2 comprimés
Chiens de 25kg à 30kg : 2.5 comprimés
Chiens de 50kg à 75kg : 3 comprimés

Comprimés Veloxa XL (525mg de Fébantel):

Chiens de 17.5kg à 35kg : 1 comprimé
Chiens de 35kg à 52.5kg : 1.5 comprimé
Chiens de 52.5kg à 70kg : 2 comprimés

Contrairement à certains autres vermifuges, les comprimés Veloxa sont sécables : vous pouvez les diviser en deux et conserver la deuxième moitié jusqu’à 2 jours, maximum.

Ce médicament s’administre en doses uniques et ne doit pas être donné de manière répétée à votre animal.

Mode d’administration

Le Veloxa s’administre par voie orale. Une fois que vous avez entre les mains la dose parfaite, donnez-la à votre chien en une seule prise.

Vous pouvez la distribuer à votre chien comme une friandise, car son enrobage au bœuf rend le comprimé particulièrement appétissant.

Si votre chien fait la fine bouche, vous pouvez alors mélanger le comprimé à sa nourriture. Ce médicament peut être donné indépendamment des repas.

Quelles sont les précautions à prendre pour donner Veloxa à mon chien ?

C’est un médicament qui doit être utilisé avec toutes les précautions nécessaires pour préserver la santé de votre chien !

Lisez soigneusement la notice, et, lors d’une première utilisation, prenez rendez-vous chez votre vétérinaire pour être certain que ce médicament n’est pas contre-indiqué pour votre molosse.

Contre-indications : à quels chiens ne surtout pas donner ce vermifuge ?

Avant toute chose, le Veloxa n’est pas indiqué pour les chiens ET les chiots de moins de 2.5 kg. Ce médicament ne doit pas non plus être administré aux chiennes gestantes, car certains azoles (ici le Fébantel) sont nocifs pour les embryons.

En l’absence d’innocuité prouvée du Veloxa en cas de lactation, nous vous recommandons vivement de demander conseil à votre vétérinaire avant d’envisager d’utiliser ce médicament sur une chienne allaitante.

Les animaux, malades, affaiblis, fragiles ou présentant une allergie connue à certains excipients du Veloxa ne doivent pas non plus être traités avec ce vermifuge.

Les interactions médicamenteuses

Le Veloxa ne doit pas être utilisé en même temps qu’un autre vermifuge, ni dans un lapse de temps rapproché.

De même, il doit être utilisé avec prudence si votre chien est traité avec un autre produit contre les puces, tiques, moustiques ou autre parasite.

Enfin, il est contre-indiqué pour les chiens suivants des traitements contre l’épilepsie ou prenant certains anti-inflammatoires et/ou calmants. Certains de ces traitements peuvent en effet réduire l’efficacité du Veloxa.

Les effets indésirables

Les seuls effets indésirables observés sont d’ordre gastro-intestinaux (vomissements). Ils sont généralement passagers et relativement rares.

Pour le maître : les précautions d’utilisation

Si vous vous êtes laissé tenter par l’enrobage au bœuf des comprimés Veloxa, rendez-vous chez votre médecin avec la notice du produit ingéré ! Veloxa est un médicament réservé aux chiens, il n’est pas conseillé pour leurs maîtres.

Pour des questions d’hygiène plus que de sécurité, lavez-vous soigneusement les mains après avoir manipulé un comprimé de vermifuge.

Les comprimés Veloxa sont-ils efficaces ?

La molécule principale du produit, le Fébantel, est redoutable contre un large panel de vers. Utilisée en synergie avec le Praziquantel et le Pyrantel, elle est encore plus efficace ! Les utilisateurs sont majoritairement satisfaits de l’utilisation de ce médicament, qui ne compte que peu de retours négatifs.

Il faut toutefois noter que les vers peuvent développer une résistance au Praziquantel suite à une utilisation fréquente et répétée. Dans l’idéal, alternez les vermifuges que vous administrez à votre chien, et ne traitez pas vos animaux plus que nécessaire.

Par exemple, les chiots de moins de 6 semaines dont l’entourage est sain, et qui ne sont pas exposés aux puces, risquent peu d’attraper des cestodes : inutile de les traiter abusivement.

Par ailleurs, les vers sont bien souvent transmis par des parasites intermédiaires. Les puces sont notamment les principaux vecteurs du Ténia. Pour préserver la santé de votre chien, n’oubliez pas de le protéger contre les parasites externes, en plus de le vermifuger ! Un comprimé ou une pipette anti puces (type Frontline ou Advantix), un collier anti-parasitaire (type Scalibor ou Seresto) feront très bien l’affaire, et un coup de fumigène dans votre logement vous assurera une totale tranquillité d’esprit !

En effet, le Veloxa n’a pas d’action rémanente : le vermifuge ne protège pas votre chien des infections par les vers, mais tue ceux déjà installés dans son système digestif.

En éliminant régulièrement les vers, vous évitez à votre animal d’en être réellement infesté, mais pas d’en attraper.

En revanche, si votre animal est bourré de puces, il risque d’être hautement infesté par les vers malgré l’utilisation de Veloxa. L’anti puce reste donc un traitement incontournable, à additionner au vermifuge. Il permettra également de prévenir de nombreuses malaides telles que la Maladie de Lyme, la Piroplasmose, etc.

Puis-je donner Veloxa à ma chienne gestante ou allaitante ?

Non, Veloxa est contre-indiqué pour les chiennes gestantes. Pour les chiennes allaitantes, la notice ne mentionne pas de contre-indication, mais l’innocuité du produit n’a pas non plus été démontrée.

Tournez-vous vers votre vétérinaire pour obtenir son avis avant toute administration de ce médicament à une chienne en lactation.

Peut-on vermifuger un chiot de moins de 2 mois ?

Oui, Veloxa permet de vermifuger les animaux de tout âge, à partir de 2.5kg. Pour éviter que les vers plats ne développent une résistance au traitement, vous pouvez cependant attendre que votre chiot ait 6 semaines pour le traiter.

Cette décision est relative à son mode de vie et à celui des animaux qui l’entourent. Votre chiot est-il fortement exposé aux puces ? Ou entourés d’animaux potentiellement infectés par les vers ? Dans ces deux cas, préférez le vermifuger !

Puis-je donner du Veloxa à un chat ?

Non, en tout cas pas le Veloxa pour chien. Ce médicament existe spécialement pour les félins, et il est sans Fébantel, la molécule principale du Veloxa pour chien. Les compositions sont donc différentes, de même que les dosages. Deux espèces différentes : deux médicaments différents !

Tous les combien de temps dois-je vermifuger mon chien ?

Comme évoqué plus haut, Veloxa n’a aucune rémanence. Ces substances actives sont rapidement éliminées par l’organisme de Médor, et il n’est donc pas protégé sur la durée.

La fréquence de traitement doit ensuite être adaptée à l’âge de votre chien. Les chiots, dont le système immunitaire n’est encore mature, sont plus sensibles en cas d’infestations par les vers.

Ils doivent donc être traités tous les 15 jours jusqu’à l’âge de 2 mois (mais pas avant 2.5 kg !), puis tous les mois jusqu’à leurs 6 mois.

Ensuite, le traitement doit être adapté au mode de vie de votre chien. Les animaux fortement exposés peuvent être traités chaque mois, ou tous les 3 mois.

Pour les autres, une dose tous les 6 mois suffit, à condition qu’ils soient correctement protégés contre les puces et n’aient pas d’infestation de vers déclarée.

Où trouver des comprimés Veloxa pour chien pas chers ?

Ce médicament est en vente libre, vous pouvez donc vous en procurer sur les sites spécialisés, les parapharmacies en ligne ou en pharmacie, sans ordonnance.

Les prix les plus bas se trouvent bien souvent en ligne, mais pour obtenir des conseils adaptés à votre toutou, le mieux est encore de vous rendre chez votre vétérinaire !

Notre avis sur le vermifuge Veloxa

Moins connu que le Milbemax, le Veloxa reste cependant un vermifuge performant pour préserver la santé de votre chien et la vôtre. Ses avantages sont multiples : facilité d’utilisation, posologie précise, faible toxicité…

Les comprimés enrobés sont faciles à donner, et il y a peu de contre-indications concernant son utilisation. Le Veloxa est aussi moins cher que la plupart des vermifuges du marché.

Du côté des inconvénients, le Veloxa protège contre un spectre de vers moins large que certains autres produits du marché.

Il ne prévient notamment pas des infestations par les parasites responsables de la Dirofilariose, car ses substances ne pénètrent pas assez profondément les tissus du chien. Les vers qui pourraient se loger dans le cœur, les poumons ou les muscles de votre animal risquent donc fort peu d’être éliminés.

Une fois toutes ces informations digérées, vous savez à peu près tout sur le Veloxa et son utilisation contre les vers du chien. Si vous avez l’intention d’en administrer à votre compagnon, mais que vous avez perdu la notice, posez-nous vos questions dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.