Les différentes étapes du dressage du chiot pour la chasse

Les différentes étapes du dressage du chiot pour la chasse
2.7 (53.33%) 3 votes

banniere 15 min

Dresser un chiot pour la chasse est un véritable travail qui demande énormément de patience et beaucoup de techniques. Vous regardez votre chiot, en étant motivé et plein d’espoirs j’en suis sûr. Vous avez envie que votre chiot devienne celui qui vous accompagnera tous les week-ends à la chasse et qui fera correctement son travail.

Rassurez-vous, vous allez y arriver et lui aussi.Je vous donne aujourd’hui tous les conseils dont vous avez besoin pour que votre chiot soit le meilleur chien de chasse possible.

27392051_m

Mes conseils

Je vais commencer par vous donnez quelques conseils. Ils sont importants et vous devez en tenir compte (je vous surveille) si vous souhaitez que tout se passe bien et surtout, ils sont essentiels pour réussir le dressage pour la chasse de votre chien.

Sachez tout d’abord qu’on ne se décide pas comme ça de faire un tel dressage et que l’on ne lâche pas son chiot en pleine nature sans aucune préparation. Il ne va rien comprendre et surtout, c’est une très mauvaise technique. En faisant comme cela, il va surtout apprendre à avoir peur des tirs, du gibier et de la chasse en général. Il est très fréquent de voir des chiots prometteurs avec un potentiel gâché par un mauvais départ.

Ne commencez pas trop tôt le dressage pour la chasse. Il doit d’abord connaître les ordres de base. Vous pouvez suivre cette formation ➡ « Les 7 leçons essentielles pour dresser son chien ». Je vous conseille d’attendre que votre chiot soit au moins âgé de 1 an. Je sais c’est long lorsque l’on aime la chasse et vous êtes sans doute impatients, mais vous allez devoir patienter si votre chiot à 3 mois par exemple. Aller trop vite en besogne est une erreur souvent commise.

Quels chiots pour quelle chasse ?

C’est l’une des questions que vous vous posez sans doute si vous n’avez pas encore adopté votre chien. Je vous propose ce petit guide pour y voir plus clair :

Les chiens d’arrêt
Le rôle d’un chien d’arrêt est d’avancer sur le terrain devant le chasseur afin d’y détecter le gibier pour ensuite le bloquer en marquant l’arrêt.

Il existe deux types :

Les chiens d’arrêt continentaux : l’épagneul (breton, français, Münsterland), le Braque (allemand, français de Weimar, d’Auvergne et du Bourdonnais) et le Drahthaar.

Les chiens d’arrêt britanniques : le setter anglais et irlandais, le Pointer.

Les chiens courants
Son rôle est de donner de la voix sur le passage d’un animal en le poursuivant à l’odeur sans le voir. Le Grand bleu de Gascogne, le Saint-Hubert, le Beagle, le griffon fauve de Bretagne sont des chiens courants.
Les leveurs de gibier
Le rôle d’un leveur de gibier est de chasser sous le fusil, pister et de lever le gibier. Ils sont surtout choisis pour travailler dans les broussailles, taillis, bois sur la bécasse, le faisan et le lapin. Le Cocker Spaniel, le Springer Spaniel et l’Irish water Spaniel sont des leveurs de gibier.
Les chiens de rapport ou retriever
Ils ont pour rôle de retrouver le gibier mort ou blessé et bien sûr de le ramener au chasseur de gibier d’eau. Les labradors et les Golden retriever sont parfaits pour ça.
Les chiens de terrier
Comme vous pouvez vous en douter, ils chassent sous terre afin de bloquer les renards ou les blaireaux dans les terriers. Ils ont une morphologie qui leur permet d’accéder facilement à ce type d’endroits. Le fox-terrier, le teckel, le Jagd terrier et le Jack Russel terrier vont très bien tenir ce rôle.

Comment dresser son chiot à la chasse

Nous voilà au cœur du problème, il était temps, je sais. Dresser son chiot pour la chasse doit se faire étape après étape. Je vous conseille de le favoriser à la chasse en l’amenant dès son plus jeune âge avec vous lorsque vous allez chasser. Vers 6 mois, les choses sérieuses peuvent commencer avec le débourrage.

Le débourrage
Vous en avez très certainement entendu parler. Non ? Heureusement que je suis là alors. Je vais vous expliquer. Il s’agit en fait d’un pré-dressage qui consiste à faire travailler son chiot sans contraintes. Il est indispensable que le chiot montre qu’il est capable de tenir un arrêt sur n’importe quel gibier lâché. Il s’agit donc de le mettre en action et de le contrôler. N’oubliez pas, il s’agit d’un pré-dressage. Le vrai dressage pour la chasse commence vers un an (rappel, arrêt, sagesse envol, feu etc.).
Le rappel et l’arrêt
Le rappel est le premier ordre qu’il doit apprendre et le plus important à ce stade. Puis vient ensuite l’étape où vous allez le mettre en présence de gibiers. Cela permet de développer ses qualités naturelles et de le passionner.

L’arrêt est bien sûr réservé aux chiens d’arrêt. Son sens olfactif doit être formé et développé dans le but d’obtenir de bons arrêts.

Le coup de feu
Le coup de feu est la partie la plus délicate à aborder avec un chien. Vous allez devoir la réaliser avec un maximum de précautions en utilisant la passion du chiot en présence de gibier. Le choix du moment, de l’endroit et de la méthode est important pour sa bonne réalisation. Le but est que votre chiot fasse l’association : coupe de feu = un oiseau à rapporter ou un gibier qui tombe.

On peut tester son chiot avec un pistolet à blanc lorsqu’il joue par exemple. Je vous conseille d’éviter de commencer au bord de l’eau, car la résonnance y est différente. Évitez les reliefs où l’écho est trop important. Le mieux est de commencer dans un endroit qu’il connaît.

Pour le reste du dressage et pour finaliser tout ça, je ne saurais que vous conseillez d’aller voir un professionnel. Il existe également de très nombreux livres qui sont de véritables alliés et une aide précieuse pour dresser son chien pour la chasse.

Les meilleures ventes en Livres

education-du-chiot-pour-la-chasse

amazon
la-formation-du-chien-de-chasse-

amazon
je-dresse-mon-retriever

amazon
je-dresse-mon-chien-arret

amazon

Dresser un chien pour la chasse prend au moins deux ans. Je préfère être franc avec vous. Il faut que vous sachiez aussi que même avec un dressage optimal qui valorise les qualités naturelles de votre chien, il ne peut pas changer les dispositions génétiques acquises à la naissance.

Aucun chasseur ne peut dire que son chiot sera un crack de la chasse. Mais hop hop hop on reste confiants, on croise les doigts (après avoir posé votre fusil hein), on dresse son chien dans les règles de l’art et tout va bien se passer. Encore une fois, je crois en vous et en votre chien.

Conclusion

Un vrai champion pour la chasse est un chien vif, mais réfléchi, complice avec son maître à la chasse, mais également à la maison. Un tel dressage fait partie des plus compliqués, mais une fois que c’est fait, quel bonheur ! Prenez votre temps, le dressage se fait sur le long terme. Consacrez-lui du temps tous les jours.

Savez-vous que 15 minutes par jour peuvent suffire pour dresser votre chien ? Respectez chaque étape, soyez patient et vous attendrez la période de chasse avec encore plus d’impatience puisque vous aurez votre fidèle compagnon à vos côtés.

 

banniere 15 min